Formule 1

Les Williams F1 s’effondrent en course, Latifi finit à 5 tours

Le rythme était bien meilleur en qualifications

Recherche

Par Alexandre C.

19 juillet 2020 - 18:56
Les Williams F1 s’effondrent en (...)

Après un excellent samedi, Williams a été très loin de confirmer en course, ce dimanche en Hongrie.

Parti 12e et sur une stratégie à trois arrêts, George Russell s’est en effet enfoncé dans les profondeurs du classement après un très mauvais départ… Le rythme de course n’y était pas.

« Tout d’abord, nous avons pris un mauvais départ sous la pluie et c’était très délicat. Je pense que tout le monde qui partait de l’intérieur, s’est battu pour une raison quelconque. A partir de là, notre rythme de course était vraiment mauvais, nous devons juste comprendre ce qui se passe. L’année dernière, c’était le contraire, notre rythme de course était meilleur que le rythme des qualifications. Maintenant, nous sommes assez rapides le samedi et nous avons beaucoup de mal le dimanche. Cependant, si nous regardons tout et voyons les progrès que nous avons réalisés, surtout le samedi, nous devons être relativement satisfaits. Il y a beaucoup de points positifs, nous devons juste rectifier les points négatifs et améliorer un peu notre rythme. »

Nicholas Latifi a lui vécu une course rocambolesque, avec pas moins de 5 arrêts et une pénalité de cinq secondes pour unsafe release.. sans compter une petite crevaison et un tête-à-queue. Il finit à 5 tours de Lewis Hamilton !

« Nous avons eu un bon départ et un premier tour, puis tout s’est défait avec l’arrêt au stand, malheureusement cela peut arriver dans une pitlane très fréquentée. J’ai eu une crevaison, puis j’ai malheureusement subi pas mal de dégâts en ramenant la voiture aux stands. Il nous manquait une grande partie du fond plat, alors il était assez difficile de garder la voiture sur la piste pendant toute la course. Aujourd’hui, ce n’était pas prévu, c’était un peu malheureux, mais il y a quand même des points positifs à prendre en compte par rapport à hier. Nous devons juste remettre les compteurs à zéro au circuit de Silverstone. »

Dave Robson, l’ingénieur de course en chef chez Williams, évoque sans surprise une " journée difficile " pour l’équipe.

« Les conditions n’étaient pas faciles sur un circuit humide et les pneus secs étaient difficiles à gérer, ce qui a conduit à diverses stratégies. C’était une journée où les choses peuvent rapidement aller pour vous, ou contre vous, et aujourd’hui ce n’était pas notre jour. Cependant, nous devons nous pencher sur le rythme de course de la voiture et examiner comment nous pouvons mieux tirer parti des bonnes performances des qualifications. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less