Formule 1

Les équipes de pointe ont accepté le report de présentation du futur règlement

Malgré ce que souhaitait Liberty Media

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 mai 2019 - 17:31
Les équipes de pointe ont accepté le (...)

Christian Horner révèle que ce sont les équipes de pointe qui ont accepté d’attendre pour connaître le futur règlement 2021 de la Formule 1, et il avoue être à l’initiative de la recherche d’une date permettant aux petites équipes de ne pas être défavorisées.

"C’était ma suggestion, de reculer la date après juin" révèle Horner. "Si l’on se penche là-dessus, le mieux serait surement de le publier en décembre, mais les petites équipes diraient qu’elles n’auront pas le temps de réagir.

"Si les règles sont publiées trop tôt, les plus grosses équipes auront plus de ressources à séparer entre 2020 et 2021 et pourront y mettre plus de ressources plus tôt que les petites équipes. Donc octobre est effectivement un compromis entre la fin de l’année et le mois de juin."

Il fallait l’unanimité de la part des 10 équipes pour que la date prévue initialement, le mois de juin, soit repoussée de quatre mois : "Parmi les équipes, il y a eu unanimité. Je pense que la seule à avoir eu des doutes a été Renault mais ils ont finalement accepté, et je ne vois personne qui n’était pas d’accord."

Toto Wolff, directeur de Mercedes, était également en faveur de ce report lors des dernières discussions avec Ross Brawn, Chase Carey et Nikolas Tombazis, tous trois représentant Liberty Media.

"Personnellement, je suis séparé entre deux états d’esprit."

"Je voudrais supporter Ross, Chase et Nikolas. Le truc, c’est qu’il faut assez de temps pour faire un bon règlement. Et il faut décrire très précisément ce qui doit être fait. Il faut la décision unanime de toutes les équipes, et nous ne serons pas ceux qui auront causé son échec."

FIA

expand_less