Formule 1

Les bévues de Mercedes à Interlagos sont déjà de l’histoire ancienne pour Hamilton

Abu Dhabi, l’occasion de définitivement les enterrer

Recherche

Par A. Combralier

28 novembre 2019 - 15:19
Les bévues de Mercedes à Interlagos (...)

Lewis Hamilton, lors du dernier Grand Prix du Brésil, à chaud, à la radio, avait paru quelque peu agacé par la stratégie de son équipe.

Après la course, James Allison, le directeur technique, a publiquement fait son mea culpa à son pilote, en évoquant une « erreur idiote » digne d’un rookie : Mercedes avait mal calculé la position à laquelle Lewis Hamilton sortirait des stands, s’il s’arrêtait dans les tout derniers tours de course, profitant de la voiture de sécurité ; Lewis Hamilton était ainsi ressorti derrière Pierre Gasly... mais aussi Alexander Albon. Le pilote Mercedes avait alors essayé de forcer le passage sur le rookie de Red Bull, dans une manœuvre désespérée et finalement sanctionnée.

Mais deux semaines après, cette affaire est oubliée et Lewis Hamilton n’en veut aucunement à son équipe.

« Ce n’est pas un grand drame pour nous. Je ne pense pas que ce serait arrivé si on se battait pour le championnat. Nous avons expérimenté des choses, nous avons essayé de prendre un peu plus de risques, et cela n’a pas payé. »

« Mais c’est bien pour nous de passer à travers ces expériences, nous avons probablement plus appris lors de ce week-end, que lors de week-ends où les choses se passent de manière plus fluide pour nous. »

« Nous en parlons juste ouvertement avec l’équipe. C’est moi qui ai pris personnellement la décision de rentrer aux stands. J’ai donné mon opinion, mais on m’a aussi donné des informations légèrement erronées sur le nombre de places que je perdrais. »

« Et puis d’autres choses ont suivi : la voiture de sécurité est restée plus longtemps en piste que prévu, tout cela. »

« Le Brésil n’était vraiment pas un Grand Prix formidable, mais je pense que c’est vraiment important de distinguer aussi ce qui s’est bien passé dans ce genre de week-end, plutôt que de ne se concentrer que sur les points négatifs. »

Quels sont les points positifs qu’il y a tout de même à retirer de ce week-end ? Lewis Hamilton ne les a pas détaillés, mais on sent quoi qu’il en soit que le Brésil tient déjà de l’anecdote pour lui et Mercedes.

« Naturellement, le point négatif, c’est que je n’ai pas fini à la position où j’aurais dû finir, 2e ou 3e, c’est aussi ces erreurs, ces pannes [pour Valtteri Bottas], c’est bien de le reconnaître aussi. »

« Mais c’est bien aussi de retenir les points positifs, et il y en avait plein ce week-end. »

« Je ne veux pas connaitre de nouveau un week-end comme cela, donc pour ce week-end à Abu Dhabi, je vais tout bien mettre en place, et nous continuerons à tout donner. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less