Formule 1

Leclerc ’ne pense pas’ que les commissaires de course l’épargnent

Il admet toutefois avoir craint une pénalité à Sotchi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 octobre 2020 - 19:06
Leclerc ’ne pense pas’ que les commissaire

Charles Leclerc ne pense pas que les commissaires lui fassent des faveurs, ou le traitent avec complaisance. Non pénalisé malgré un harnais desserré en Espagne, il a évité une pénalité en Belgique pour des essais de départ hors de la zone prévue à cet effet.

Un cas de figure qui a valu des pénalités à Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Russie. Mais Leclerc estime que la situation n’était pas la même entre ce qu’a fait le pilote Mercedes et ce que lui a fait.

"En Espagne, je pense que j’ai mieux expliqué la situation, au départ il y avait quelques doutes, donc je ne pense pas" assure Leclerc. "A Spa, c’était très différent de ce qui s’est passé à Sotchi avec Lewis."

En revanche, il admet avoir été étonné de ne pas recevoir de pénalité en Russie, après l’accrochage qu’il a eu avec Lance Stroll au premier virage. Situé à l’intérieur et en retrait du Canadien, il a touché la Racing Point qui a été envoyée dans le mur, causant l’abandon de Stroll.

"Je dirais probablement que lors de l’incident avec Lance, j’ai été plutôt chanceux de m’en tirer. Mais les deux autres, si vous regardez mieux la situation, ce n’était pas si évident."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less