Formule 1

Leclerc et Sainz s’attendent à revenir à la réalité avec leur Ferrari

Même si Bakou a quelques virages lents, il y a aussi une très longue ligne droite

Recherche

Par Olivier Ferret

3 juin 2021 - 14:41
Leclerc et Sainz s’attendent à (...)

Charles Leclerc a souligné à Bakou que Ferrari sera de retour à la réalité en Azerbaïdjan et ne peut pas s’attendre à maintenir sa performance de premier plan vue à Monaco.

La SF21 de Ferrari a affiché un excellent rythme tout au long du week-end à Monaco, les virages à basse vitesse et le manque relatif de lignes droites ayant joué sur les points forts du package de la Scuderia.

Leclerc a remporté la pole position, la première de Ferrari depuis fin 2019, tandis que son coéquipier Carlos Sainz a terminé la course en deuxième position.

"Je pense que ce sera un peu revenu à la réalité maintenant," confie Leclerc à Bakou, sur le circuit où il a marqué ses premiers points avec Sauber en 2018.

"Monaco était un one-off, nous nous battions pour la victoire, ce qui était incroyable et très agréable pour la motivation de tout le monde. Mais maintenant, avec de longues lignes droites, et un circuit bien plus rapide en général ici, même s’il y a pas mal de virages à basse vitesse, je pense que nous retrouverons notre compétitivité que nous avions avant Monaco."

Leclerc ajoute que "l’équilibre de la SF21 est assez bon dans les virages à basse vitesse mais notre Ferrari était encore plus forte à Monaco que nous ne l’étions sur toutes les pistes auparavant. Pourquoi ? C’est un aspect que l’équipe cherche encore à comprendre pleinement ! Honnêtement."

Sainz, tout juste auréolé de son premier podium avec Ferrari, est d’accord avec les attentes du Monégasque.

"Vous avez cette très longue ligne droite, où nous passons deux kilomètres à fond. Nous savons que c’est encore une faiblesse pour nous, en termes de vitesse de pointe et d’accélération, donc nous savons que cela va nous mettre immédiatement un peu en retrait avant d’aborder un week-end."

"Mais, en même temps, si nous parvenons à bien faire fonctionner la voiture dans les virages lents comme nous l’avons fait à Monaco, nous pouvons peut-être encore être décemment compétitifs."

"Cela ne sera rien de proche de Monaco - parce que Monaco, c’était un peu un scénario unique, un peu un cas particulier - mais nous allons quand même essayer de marquer de bons points ce week-end et continuer à nous améliorer."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less