Formule 1

Alonso fait le parallèle avec Verstappen dans sa quête du 1er titre

Pour l’instant, il ne faut pas se concentrer sur l’écart au championnat

Recherche

Par Olivier Ferret

3 juin 2021 - 14:58
Alonso fait le parallèle avec Verstappen

Fernando Alonso tient à prévenir Max Verstappen, qui a pris la tête du championnat du monde de F1 pour la première fois de sa carrière après le GP de Monaco, que cela ne signifie "rien du tout" à ce stade de la saison.

"Je pense que Max le sait déjà mais, à l’heure actuelle, avant la 6e course sur les 23, cela ne veut rien dire du tout," explique le pilote Alpine F1 à Bakou.

"Cela ne signifie rien du tout pour Max. Comme pour Lewis d’ailleurs. Si on en était à la dernière course ou pas loin, ce ne serait pas la même chose parce qu’il vaut mieux être devant que derrière, même de quelques points. Mais là, il ne faut pas penser aux points. Il faut essayer de creuser l’écart, pour l’un comme pour l’autre."

Alonso s’exprimait alors qu’un parallèle était fait entre sa première campagne pour le titre en 2005 face à Michael Schumacher et celle de Max Verstappen face à Lewis Hamilton.

"Je pense que je me suis senti prêt cette saison-là. Mais on ne sait jamais ce qui peut arriver dans un championnat. Je me sentais déjà de taille à affronter les meilleurs en 2003. Et c’est ce que tout pilote ressent au fond de lui, quand il a une voiture compétitive. Sinon cela ne sert à rien d’être là."

"Mais là je me sentais prêt à mettre fin à la domination de Ferrari. Max sent peut-être la même chose face à Mercedes. On croit toujours que le rival peut réussir à nous dépasser à nouveau au championnat mais ce n’est pas arrivé avec Ferrari. Max doit espérer la même chose et faire en sorte que ce scénario de 2005 se répète pour lui."

Alpine F1 Team

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less