Formule 1

Leclerc est déçu mais pas trop pessimiste

Une cinquième place en demi-teinte

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 mars 2019 - 08:39
Leclerc est déçu mais pas trop pessimiste

Charles Leclerc espérait viser le podium du Grand Prix d’Australie mais a finalement terminé cinquième. S’il s’agit de son meilleur résultat en Formule 1, qu’il signe en terminant dans le sillage de Sebastian Vettel, la déception était clairement présente en fin de course.

"Je pense que mon rythme était plutôt bon, je suis bien revenu sur Seb mais je n’ai pas pu le doubler" explique Leclerc. "C’est dommage mais le podium n’aurait pas été possible aujourd’hui, Red Bull et Mercedes étaient rapides, donc c’est comme ça."

Interrogé sur son stress avant sa première course pour Ferrari, il explique que ce n’était pas différent de ses courses pour Sauber : "Non du tout, j’ai pris un bon départ, j’étais derrière Seb. Je ne sais pas s’il m’a vu ou s’il n’a pas fait exprès mais il m’a tassé, après j’ai fait une erreur dans le premier relais."

"Terminer quatrième et cinquième, ce n’est évidemment pas ce qu’on espérait, l’équipe nous a demandé de garder les positions," ajoute-t-il, révélant ainsi que la Scuderia a finalement privé le pilote d’attaquer son chef de file en fin de course.

Ferrari n’a pas montré les performances attendues, mais il est bien trop tôt pour enterrer la Scuderia : "Ce n’est pas la panique, on n’est pas là où on s’attendait à être mais comme on l’a vu dans le passé, Melbourne est une piste spéciale qui ne représente pas la performance. On va bosser pour s’améliorer mais je ne pense pas qu’on soit à cette distance sur les autres pistes."

Ferrari

expand_less