Formule 1

Le rachat de Racing Point est intervenu trop tard pour la RP19

L’équipe n’a pas encore compensé la perte de performance du nouveau règlement

Recherche

Par Valentin Vilnius

13 février 2019 - 18:43

Andy Green n’a pas eu de chance : le rachat de Force India par Lawrence Stroll est intervenu trop tard, pour avoir des conséquences significativement positives sur le développement de la RP19, dévoilée ce mercredi.

Le directeur technique de Racing Point a donc dû piloter un changement technique d’importance, au niveau des ailerons arrière et avant principalement, avec un manque de moyens criants… De quoi être inquiet pour les performances de la voiture à Melbourne ?

« Le changement de propriétaire a définitivement affecté les décisions prises l’an dernier. Il est arrivé quelques mois trop tard pour modifier la philosophie fondamentale de la voiture 2019, donc nous avons programmé notre travail comme auparavant, quand les finances de l’équipe étaient très contraintes. »

« En réalité, nous ne pouvions attendre une arrivée importante de cash avant septembre, donc nous avons pris certaines décisions concernant le châssis et la boîte de vitesses, qui nous ont permis de continuer à développer la voiture. Alors que tout cela se déroulait, nous avons aussi amélioré la performance de la voiture 2018 en développant les pièces que nous avions prévu de développer. Souvent, les évolutions ne franchissaient pas l’étape de la soufflerie, mais il fallait tout le temps continuer à développer la voiture, autrement, nous n’aurions fait que régresser dans la hiérarchie. C’était le seul moyen de progresser étant donné notre situation. »

Heureusement, grâce à ces nouveaux apports financiers, la RP19 devrait évoluer plus rapidement en cours d’année.

« Ce fut un changement massif, et pour le meilleur, avec un vrai changement dans la philosophie du développement » poursuit Green.

« Cette année, nous apporterons des évolutions sur la voiture dès qu’elles seront prêtes. Nous n’attendrons pas d’avoir des packages plus importants, mais nous nous concentrerons pour faire des gains progressifs, à chaque Grand Prix. »

« La meilleure situation financière de l’équipe aide beaucoup dans cette stratégie, mais cette situation tient aussi beaucoup au changement de règlement. Les gains ne seront pas marginaux cette année : nous allons trouver une performance significative à intervalles réguliers. Le but est de se développer à un rythme rapide, nous devons donc apporter des pièces sur la voiture dès que nous le pouvons. »

Le nouveau règlement 2019 constitue une belle opportunité pour Racing Point… mais va-t-il vraiment améliorer le spectacle, comme l’espère la FIA ? Green est, en vérité, très sceptique.

« Le changement de règlement est significatif. Les modifications, rien que sur l’aileron avant, auront un gros impact, puisque cela affecte la performance aérodynamique de toute la voiture. Tout l’écoulement de l’air est affecté quand quelque chose est modifié à l’avant. »

« Il y a aussi des nouveaux règlements pour les conduits de frein avant et pour l’aileron arrière aussi, donc l’ensemble de la voiture 2019 a nécessité un travail important d’optimisation et de conception de nouvelles pièces. »

« Finalement, nous allons peut-être avoir du mal à voir en quoi ces nouvelles règles amélioreront le spectacle, et malheureusement, je ne pense pas que cela aidera à resserrer les écarts. Mais ce que nous savons en regardant nos données, c’est que ce règlement va produire une perte significative de performance – nous luttons toujours pour regagner la performance perdue. »

Racing Point F1

expand_less