Le Grand Prix d’Arabie Saoudite à Djeddah pour deux ans de plus ?

Histoire de laisser le temps au circuit de Qiddya d’être prêt

Recherche

Par Paul Gombeaud

14 mars 2022 - 08:13
Le Grand Prix d'Arabie Saoudite (...)

La Grand Prix d’Arabie Saoudite a fait son apparition au calendrier de la Formule 1 l’année dernière à Djeddah, avec un tracé de type urbain proposant des vitesses extrêmement élevées.

Mais alors que le sport possède un contrat de 15 ans avec l’Arabie Saoudite, Djeddah n’aurait dû accueillir la F1 que jusqu’en 2023 avant de passer la main à Qiddiya, une ville située proche de la capitale Riyadh où un circuit flambant neuf est appelé à voir le jour.

Finalement, le nouveau tracé ne devrait pas être prêt à temps et Djeddah pourrait ainsi héberger la F1 deux années de plus, soit jusqu’à 2025, ce qu’a confirmé Martin Whitaker, le PDG du Grand Prix d’Arabie Saoudite.

"Nous attendons tous de voir ce qui va se passer avec Qiddiya, car nous avons un contrat portant sur 15 ans. La majeure partie du temps, les courses auront lieu là-bas."

"Notre plan est d’aller à Qiddiya. Il n’y a pour le moment aucun circuit ni bâtiment, du moins rien d’intéressant à signaler. Il y a donc un travail colossal à réaliser."

"L’accord avec la Formule 1 stipule que lorsqu’elle se rendra à Qiddiya, il y aura toutes les infrastructures nécessaires afin que ça ne ressemble pas à un site en construction. C’est très important."

"C’est quelque chose que nous tenions à réaliser à Djeddah. Le plan initial était d’y rester trois ans. Mais je suspecte que nous y restions encore deux années supplémentaires afin de laisser le temps à Qiddiya d’être prête, cinq ans en tout donc."

Le circuit de Djeddah devrait toujours être utilisé après le départ de la F1

Si la ville de Djeddah est donc bien partie pour accueillir les quatre prochains Grands Prix d’Arabie Saoudite, Whitaker assure que le circuit ne sera pas abandonné une fois que la F1 ira à Qiddiya.

Des modifications ont déjà été apportées au circuit après la première édition de l’an passé, et Whitaker espère accueillir d’autres disciplines à l’avenir et pérenniser le tracé à long terme.

"Le circuit fait partie intégrante de la communauté de Djeddah et nous voulons l’utiliser de façon permanente."

"Il y a beaucoup d’évènements qui sont intéressés à l’idée de venir à Djeddah, y compris locaux, tels que des événements d’entreprise, des lancements de produits, des événements communautaires, des événements caritatifs, etc. Et nous avons déjà commencé à les organiser, d’ailleurs il y a en déjà eu un premier en Décembre autour de Ferrari."

"Et n’oubliez pas que grâce au circuit, il y a désormais une marina avec une vingtaine de restaurants sur la promenade et nous avons agrandi la corniche afin que la communauté de Djeddah puisse profiter des superbes installations de luxe. Il y a aussi des installations pour faire du sport à l’extérieur. Il y aura donc encore beaucoup de belles choses une fois que la F1 sera partie."

"Mais nous espérons que le circuit possède un futur à long terme. Pas nécessairement comme circuit de F1, mais comme circuit tout court."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos