Le circuit de Djeddah encore plus rapide cette année après les modifications ?

La visibilité a été améliorée et certains barrières reculées

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 mars 2022 - 09:22
Le circuit de Djeddah encore plus (...)

Le circuit de Djeddah, théâtre du Grand Prix d’Arabie Saoudite depuis l’année dernière, subit actuellement des modifications pour améliorer la sécurité et celles-ci pourraient également rendre le tracé plus rapide.

A l’issue de la première édition de la course, certains pilotes s’étaient plaint du danger que représentait ce circuit urbain proposant des vitesses très élevées et une visibilité parfois problématique.

Le directeur exécutif du Grand prix d’Arabie Saoudite, Martin Whitaker, affirme que les pilotes ont été entendus et qu’une attention toute particulière a été apportée à la visibilité, notamment dans les virages rapides.

"La FIA et la Formule 1 ont demandé une révision de 12 à 15 zones du circuit," a déclaré Whitaker. "Il n’y a rien qui présentait un problème en tant que tel, il s’agit d’améliorer la visibilité des pilotes car évidement, les vitesses atteintes signifient que vous arrivez très vite sur des voitures plus lentes."

"Je pense que le gros du problème n’a pas eu lieu en course mais bien en qualifications, où des voitures ralentissent fortement avant l’amorce d’un tour rapide. La FIA peut évidemment faire quelque chose à ce sujet, comme dire aux pilotes durant le briefing de ne pas ralentir autant dans certaines zones."

"Mais en tant qu’organisateurs et promoteurs, nous avons trouvé préférable d’étudier ce que nous pouvions faire. Nous avons donc amélioré le problème de visibilité."

"Il me semble que nous avons effectué sept des dix changements requis. Le reste nécessite plus de temps."

"Par exemple, améliorer la visibilité aux virages 23 et 24 est une tâche plus importante et nous avons simplement manqué de temps. Je pense donc que le directeur de course de la FIA peut aider à ce sujet, en prévenant les pilotes qu’il ne faudra pas ralentir dans cette zone avant un tour lancé en qualifications par exemple."

Le circuit de Djeddah encore plus rapide cette saison ?

Whitaker explique également que le dernier virage du circuit a été élargi, ce qui a été rendu possible en supprimant les gradins situés à l’extérieur. Cela signifie aussi que désormais, cette courbe se négociera à une vitesse plus élevée qu’en 2021.

"Le tracé reste identique à l’exception du virage 27," poursuit Whitaker. "Les contours de la piste restent les mêmes, nous avons simplement reculé certaines barrières à certains endroits, ce qui améliore la visibilité. On peut imaginer que ça le rende plus rapide, s’il ne l’était pas déjà suffisamment."

Conscient que le tracé de Djeddah présente de nombreuses imperfections, Whitaker rappelle le peu de temps qui avait été mis à disposition pour le construire.

"Je pense qu’il est juste de dire que l’événement a été un franc succès. Ce fut une course phénoménale et spectaculaire. Le fait que nous ayons débuté sa construction en Mai et réussi à y disputer une course le 5 Décembre est selon moi un accomplissement faramineux."

"Ceci étant dit, nous étions un peu comme le cygne proverbial. Ca avait l’air fantastique en surface, mais il y a eu des problèmes évidents, ce qui est assez naturel. Soyons honnêtes, peu importe que le circuit se situe en Arabie Saoudite ou ailleurs dans le monde. Si vous essayez de construire un circuit en si peu de temps, il y aura forcément des soucis."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos