Formule 1

Le champion 2020, un champion F1 au rabais ? Hill voit déjà la polémique venir...

Mais cette année sera aussi plus intense que jamais

Recherche

Par A. Combralier

24 mai 2020 - 11:17
Le champion 2020, un champion F1 au (...)

La FOM entend organiser jusqu’à 18 courses cette année en dépit de la crise du coronavirus, grâce à l’enchaînement de plusieurs Grands Prix, de dimanche en dimanche. Ces plans ambitieux pourraient néanmoins être remis en question par l’évolution des mesures de quarantaine ou une reprise de la contagion.

Ainsi, le champion 2020 sera-t-il couronné avec moins de 15 courses disputées ? Restera-t-il dès lors, dans l’histoire, comme un champion au rabais compte tenu des standards de l’histoire moderne, s’il y a par exemple 10 courses seulement ?

C’est bien ce que dit craindre aujourd’hui l’ancien champion de Williams, Damon Hill.

« L’une des principales inquiétudes cette année est que le championnat sera considéré comme un championnat dévalué. Vous ne voudriez pas gagner un championnat et que les gens disent alors : "Eh bien, ce n’est pas un vrai championnat." »

« Il faut donc souligner que cette année sera aussi intense, et plus scrutée que jamais. Ce ne sera pas aussi satisfaisant que de parcourir tout un championnat dans sa longueur habituelle, le vrai test, ce sera de voir si vous pourrez tenir le coup pendant la saison. »

« Je pourrais imaginer qu’ils puissent aller jusqu’à huit courses européennes et peut-être quatre courses extra-européenne, ce qui serait une grande réussite. Ce serait un total de 12 courses, je peux le concevoir de façon réaliste. »

« Mais, là encore, je suis toujours sidéré par ce que la F1 réussit à accomplir contre toute attente. Ils semblent défier les probabilités, mais je pense que 12 semble à peu près correct comme chiffre. »

Selon Hill, la FOM et la FIA prennent des précautions très strictes et potentiellement efficaces pour que la pandémie soit traitée efficacement. Si le succès sanitaire est là, le succès médiatique devrait être incomparable.

« La Formule 1 est une activité très dynamique, un sport précurseur, et ils savent que rien ne peut être fait en un jour. Et il y aura tellement d’examens minutieux que l’une des grandes contradictions de cette histoire, c’est que le paddock de F1 pourrait être l’endroit le plus sûr qui soit. »

« Tout le monde sera testé et, si quelque chose arrive et que quelqu’un est testé positif, il sera isolé assez rapidement. Tout cela semble très orwellien, mais nous devons être capables d’éteindre le virus. »

« Les gens sont désespérés de voir un événement arriver. Il se peut qu’ils obtiennent l’une des plus grandes audiences télévisées jamais obtenues pour la F1. »

« C’est un peu comme quand les gens vont dans leur restaurant préféré - ils prennent le même menu, donc il faut faire un peu attention. La F1 existe depuis 70 ans, c’est une chose formidable. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less