Formule 1

La FOM ne veut pas faire de promesse à Interlagos

Après les pressions du maire et du gouverneur

Recherche

Par Olivier Ferret

20 novembre 2019 - 15:22
La FOM ne veut pas faire de promesse à

Le gouverneur de Sao Paulo et le maire de la ville ont récemment fait pression pour garder leur Grand Prix à Interlagos, alors que le président du Brésil, Jair Bolsonaro, souhaite un transfert à Rio dès 2020 ou 2021.

Pour garder la Formule 1, la ville est prête à signer pour 10 ans s’il le faut avec Liberty Media, et même à changer le nom si le Grand Prix du Brésil devait finalement aller à Rio.

Chase Carey, le patron de la FOM, a bien entendu les appels du pied des dirigeants locaux mais il ne veut faire aucune promesse.

"Nous avons des intérêts à rester au Brésil et nous avons beaucoup de partenaires intéressés pour cela. C’est bien évidemment notre but de continuer à courir dans ce pays, très longtemps," commente Chase Carey.

"Mais nous ne donnons pas de date butoir. Notre façon de faire, en général, est d’annoncer nos accords et notre calendrier pour la prochaine saison dans le courant de l’été."

"J’ai bien saisi l’intérêt de Sao Paulo pour son Grand Prix mais nos accords comportent beaucoup d’aspects. Il ne s’agit pas simplement de bien vouloir payer le prix du plateau exigé. Il y a beaucoup d’éléments qui entrent dans un accord, ils sont assez complexes."

L’Américain fait clairement référence aux enjeux nationaux dans chaque pays.

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less