Formule 1

La FIA rejette le retour des suspensions actives pour 2021

Nikolas Tombazis explique pourquoi

Recherche

Par Olivier Ferret

19 juillet 2019 - 11:01
La FIA rejette le retour des suspensions

Les équipes de Formule 1 ont discuté ces derniers mois de légaliser le retour des suspensions actives dans la catégorie reine.

Ce dispositif, banni après la saison 1993, a tenté de revenir sous diverses formes mais la FIA a à chaque fois interdit les innovations des équipes. Mass damper, amortisseur oscillant, contrôle hydraulique, etc... tout y est passé en 25 ans.

Puis la FIA et les équipes ont admis que ce système pourrait avoir des bénéfices pour le spectacle, même s’il semblait coûteux. Finalement, pour 2021, il a été décidé de s’en passer, comme le confirme Nikolas Tombazis, responsable technique des monoplaces à la FIA.

"C’est un système qui a été évalué parce qu’il peut être plus simple et léger que les systèmes hydrauliques actuelles, très complexes. Et puis il pourrait aussi se révéler moins cher, même s’il y a de l’électronique," explique Tombazis.

"Cependant nous avons craint que les équipes utilisent des réglages très spécifiques qui pourraient compromettre en partie notre travail sur l’aérodynamique, qui doit favoriser les dépassements. Suivre une voiture pourrait se révéler plus difficile si la monoplace en tête ajuste constamment sa suspension, le flux d’air qui la suit serait perturbé et il pourrait y avoir plus de pertes."

"Les équipes auraient vraiment pu ajuster leurs voitures au millimètre sur chaque partie de la piste et cela aurait été préjudiciable pour les voitures qui suivent. C’est pourquoi nous avons rejeté ce retour aux suspensions actives."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less