La FIA instaure un préavis pour ses anciens présidents

Dans le cas où ils veuillent travailler en F1 ou ailleurs

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 décembre 2022 - 11:10
La FIA instaure un préavis pour ses (...)

La FIA a ajouté un nouvel article à son Code Sportif, concernant ses anciens présidents et vice-présidents. L’objectif est de leur interdire de rejoindre une équipe engagée dans un championnat dépendant de la fédération pendant les six mois qui suivent leur départ.

"Un concurrent engagé dans un championnat de la FIA ne peut pas engager ou utiliser les services d’un ancien président de la FIA ou d’un ancien président délégué pour le sport de la FIA (que ce soit en tant qu’employé, entrepreneur indépendant, consultant ou autre) avant que six mois ne se soient écoulés depuis la date à laquelle ils ont cessé d’occuper le poste de président ou de président délégué pour le sport" spécifie le nouvel Article 9.17.

"Et en tout état de cause, le concurrent susmentionné ne peut, sans limite de temps, obtenir, bénéficier ou utiliser des informations confidentielles obtenues par un ancien président de la FIA ou un ancien vice-président délégué pour le sport de la FIA pendant leur mandat."

Cela fait évidemment suite aux rumeurs qui ont fait état pendant la saison 2022 d’un retour de Jean Todt chez Ferrari. Le Français a désormais quitté son poste depuis plus d’un an et pourrait s’engager dans une équipe s’il le souhaitait.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos