La F1 a un nouvel outil pour analyser l’humeur des fans

Son efficacité a été prouvée lors du GP d’Autriche

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 décembre 2022 - 12:57
La F1 a un nouvel outil pour analyser

Le directeur technique de la F1, Pat Symonds, révèle que la discipline a mis en place un nouvel outil d’analyse pour étudier l’humeur des fans sur les circuits. Et cela s’est avéré efficace en Autriche, où la colère avant le départ a été repérée par l’outil, alors que la course n’avait pas encore commencé.

"Nous comparons nos valeurs statistiques avec l’analyse de nos fans. Il faut que ça leur plaise, pas à nous" a déclaré Symonds à Auto Motor und Sport. "Et là, nous avons des retours vraiment positifs, même par rapport à l’année dernière, bien que nous ne disposions pas de certains de nos outils d’analyse."

"Dans les courses où il y avait moins de dépassements, il y avait quand même plus de duels. Au départ, nous avons essayé de lire dans le langage corporel des spectateurs ce qu’ils aimaient et ce qu’ils n’aimaient pas. Parce que c’est une déclaration honnête."

"Mais il n’est pas si facile d’obtenir des résultats fiables. C’est pourquoi nous avons mis au point un nouvel outil intéressant. Nous évaluons l’humeur sur les canaux de réseaux sociaux. Voici comment cela fonctionne : notre logiciel évalue les commentaires des fans et en déduit un sentiment."

"Cela fonctionne très bien lorsque vous voulez savoir si les gens sont excités, ennuyés ou en colère. Auparavant, nous abordions cela de l’autre côté. Nous choisissions un duel et analysions les commentaires le concernant. Maintenant, nous lisons une humeur dans les commentaires, puis nous regardons à quelle scène de la course elle correspond."

"Je vais vous donner un exemple. Nous avons enregistré une sorte d’humeur colérique avant le départ du GP d’Autriche et nous nous sommes demandés ce qui avait bien pu se passer. Après tout, la course n’avait même pas encore commencé. Après analyse, nous avons découvert que les gens étaient contrariés par des fusées éclairantes !"

Des "duels" plus spectaculaires en 2022

Les divers outils dont dispose la F1 permettant de nombreuses analyses. Une d’entre elles est la capacité des monoplaces à se suivre, et donc la possibilité pour les pilotes de se battre en piste, roue contre roue.

"Je le pense. Nous faisons beaucoup d’analyses pour le savoir. Pendant la course, nous mesurons la capacité des pilotes à suivre une autre voiture dans une zone de 200 mètres, et nous examinons la probabilité d’une manœuvre de dépassement."

Avec ces données, la F1 peut ensuite percevoir les chances de dépassements dans une situation donnée et analyser l’efficacité du règlement : "Nous répartissons cela en différentes classes. Une chance de 25 % ou une chance de 75 %. Cela s’est considérablement amélioré."

"Il ne s’agit pas tant des chiffres de dépassement purs, qui étaient en fait inférieurs à ceux de l’année dernière sur certains circuits. Il s’agit de la phase qui précède. Le duel est la bataille qui entraîne le spectateur. La manœuvre de dépassement n’est que la fin de la bataille."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos