Formule 1

Journée peu concluante pour Haas F1, inquiétudes sur le rythme de course

Très peu d’adhérence constatée par les deux pilotes

Recherche

Par Alexandre C.

23 octobre 2020 - 19:27
Journée peu concluante pour Haas F1, (...)

Les positions finales de Romain Grosjean et Kevin Magnussen, en ce vendredi d’essais libres à Portimao, sont sans surprise puisque les Haas sont aux alentours des 16e et 18e places.

Le Français, qui a appris, comme son coéquipier, qu’il quitterait l’équipe l’an prochain, a apprécié son roulage à Portimao, quoique perturbé par les incidents l’après-midi. Un apprentissage express pour lui…

« Je pense que c’est un circuit vraiment cool, il y a beaucoup de dénivelés, beaucoup de virages à l’aveugle. Cela le rend assez difficile à apprendre et pour être honnête, je n’ai pas fait de simulateur pour ce circuit, donc mes premiers tours de piste ont eu lieu ce matin. Les choses se sont bien passées, mais je pense que le tarmac est tout à fait nouveau, ce qui le rend glissant. C’est sûr que ça ira de mieux en mieux, surtout dans un avenir proche - mais peut-être pas pour cet événement. Le vent s’est un peu levé cet après-midi. »

« L’utilisation des pneus prototypes au début des EL2 n’a pas été facile. C’était bien pour Pirelli, mais pas pour notre plan de roulage. Ensuite, nous avons eu beaucoup de drapeaux rouges qui ont interrompu notre course. Mais c’est une piste sympa et je suis content que nous soyons là. Le Portugal est un grand pays et je pense que les gens sont excités que nous soyons ici. »

Kevin Magnussen a lui aussi constaté un manque d’adhérence. Il s’inquiète surtout de son rythme de course...

« Cet endroit est plutôt cool, d’une certaine manière, mais aujourd’hui, il y avait une très faible adhérence - ce qui est plutôt dommage, car vous allez lentement. Le feeling dans la voiture n’est pas très bon. Si l’adhérence était élevée, cette piste serait vraiment cool. En tout cas, ça a été une journée normale pour nous. J’ai eu un peu plus de mal en rythme de course, j’ai besoin de voir ce qui se passe. Ça s’est assez bien passé avec peu de carburant, mais c’est avec beaucoup de carburant que nous devons trouver où est le problème. Je ne pense pas que nous ayons des problèmes que d’autres n’ont pas, tout le monde a eu des difficultés d’adhérence, je pense que nous avons juste un peu plus de problèmes. C’est ce sur quoi nous allons essayer de travailler ce soir pour voir si nous pouvons trouver la raison [de nos problèmes]. »

Günther Steiner, le directeur d’écurie, reconnaît que ce ne fut " pas une journée facile " pour Haas.

« Nous ne savons pas vraiment où nous en sommes. Nous avons évidemment dû tester les pneus prototypes de Pirelli en EL2, ce qui a également ajouté aux inconnues de la journée. Le reste de la session de l’après-midi n’a été qu’une interruption après l’autre. La journée n’a pas été très concluante. Nous ne sommes certainement pas là où nous voulions être, mais au moins nous avons fait quelques tours de piste. Maintenant, nous devons chercher à comprendre pourquoi nous n’avons pas été plus compétitifs. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less