Formule 1

Jos Verstappen estime aussi que son fils aurait du se taire après sa pole

Le père ne défend pas le fils sur ce coup

Recherche

Par Olivier Ferret

29 octobre 2019 - 09:40
Jos Verstappen estime aussi que son (...)

Le père de Max Verstappen affirme que le pilote Red Bull n’aurait pas dû commenter la situation du drapeau jaune après le crash en qualification de Valtteri Bottas au Mexique.

Verstappen, âgé de 22 ans, a perdu sa pole position après une enquête des commissaires mais il a aussi avoué avec arrogance n’avoir pas ralenti pour l’incident et avoir défié la FIA de "supprimer son tour" si cela ne leur convenait pas.

Comme nous vous le rapportions plus tôt, le directeur de la course de la Formule 1, Michael Masi, s’est engagé à parler en "face-à-face" avec Verstappen sur la sécurité et les drapeaux jaunes à Austin.

"Nous avons discuté de la conférence de presse, avec Max," commente aujourd’hui son père Jos, ancien pilote de F1.

"Je pense qu’il aurait dû la fermer comme on dit."

Mais Jos Verstappen ne serait pas Jos Verstappen sans tenter de trouver quelques justifications à ce qui s’est passé en piste...

"Max m’a toutefois dit qu’il n’avait pas du tout vu les drapeaux jaunes, ce que je comprends, car normalement, votre équipe vous en informe à un moment donné, généralement très rapidement."

"Il estime également que les autres pilotes devant lui n’ont pas vraiment ralenti, alors Max a été déçu d’être le seul à recevoir une pénalité."

L’ancien pilote de F1 ajoute : "Je vois cela comme un autre moment d’apprentissage pour Max. Il doit juste gagner du temps la prochaine fois et ne pas se mettre en position plus délicate avec ses propos. Parfois Max parle avec son cœur plutôt que son cerveau, il est comme ça, mais apparemment ce n’est pas toujours possible dans un sport de haut niveau. C’est bien que Max soit toujours simple, mais cette fois, il n’aurait dû rien dire."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less