Formule 1

Horner révèle que Red Bull a ‘vraiment débloqué plus de potentiel’ sur la RB15

Des pépins moteur encore à régler

Recherche

Par A. Combralier

18 juillet 2019 - 18:17
Horner révèle que Red Bull a ‘vraiment

Depuis le Paul Ricard, Red Bull a fait de nets progrès en rythme de course et est même devenue, selon Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, la « deuxième force du plateau. » Lors du dernier Grand Prix à Silverstone, sans son accrochage avec Sebastian Vettel, Max Verstappen aurait certainement pu finir devant Charles Leclerc, finalement 3e de l’épreuve.

Le circuit anglais est pourtant composé de virages à haute vitesse, passés à pleine charge, ce qui démontre que le châssis comme l’unité de puissance Honda ont fait des pas importants en avant. Sans quelques soucis moteur, Max Verstappen aurait pu même battre Valtteri Bottas pour la pole position (il a terminé à 183 millièmes du Finlandais).

« C’est vraiment encourageant d’être si proche de Mercedes sur ce type de circuit » se réjouit aujourd’hui Christian Horner, le directeur d’écurie.

« Nous savons que ce circuit est un circuit de puissance moteur, et pouvoir suivre les Ferrari de si près, comme dans Maggots, Becketts, et Copse… Max pouvait garder pas mal d’élan derrière les Ferrari, et normalement, c’est le signe d’une voiture assez convenable. Nous avons vraiment débloqué du potentiel dans la voiture. La voiture s’est très bien comportée à Silverstone dans les virages à haute vitesse comme à basse vitesse, nous semblions compétitifs. »

« Max était si proche de la pole... sans les quelques pépins sur unité de puissance, il aurait été encore plus proche. Et en course, nous n’avons pu voir son véritable rythme parce qu’il est resté bloqué derrière une Ferrari 99 % du temps. Nous abordons Hockenheim en confiance après la performance de Silverstone. »

« Silverstone est l’un des circuits les plus typés moteur, après Monza, vous êtes à fond pendant presque tout un tour. Donc c’est encourageant pour nous, et certainement aussi pour une piste comme Hockenheim, qui est moins sensible à la puissance. A Budapest, nous avons aussi toujours bien performé. J’espère que nous pourrons avoir une voiture solide là-bas. »

Qu’est-ce qui a vraiment coûté ces petits précieux centièmes à Max Verstappen, en qualifications à Silverstone ? Le Néerlandais a dit que sa pédale ne réagissait pas assez bien, et que le turbo se déclenchait donc avec un certain retard.

« C’était juste lié à la vitesse avec laquelle Max appuyait sur l’accélérateur » précise Christian Horner. « Nous ne l’avions jamais subi avant. C’est le genre de choses qui peut être réglé sur le banc d’essais. Je crois que c’est lié à Honda, mais ils semblent être assez confiants à ce sujet. »

Selon Max Verstappen, ce problème de « lag » avec le déploiement du turbo, est un problème relativement mineur mais qui s’est à plusieurs reprises reproduit. Ces pépins pourraient être réglés via quelques commandes sur le volant, mais à Silverstone, il ne fut pas possible d’y mettre fin.

Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda, confirme que les Japonais recherchent, à Sakura, dans leur centre R et D, « quelle calibration changer » pour régler le problème.

« Nous avons parlé avec Max de ce problème et de ses détails : à quel tour moteur, à quel emplacement précis dans la pédale, comment il appuyait précisément sur la pédale… Ce n’est pas un problème créant une défaillance potentielle, c’est un problème de type différent. Mais de ce que nous comprenons, c’est un gros problème pour la performance. »

Ces pépins pourraient être d’ailleurs réglés à l’occasion de l’introduction de la prochaine spécification Honda, probablement à Spa ou à Monza, circuits très typés moteur. Grâce à cette évolution, Honda espère rattraper Mercedes et Ferrari…

« Nous avons toujours du temps, mais ils font du bon boulot et ils comblent vraiment les écarts » se réjouit Christian Horner, qui voit ainsi son pari de signer avec Honda validé.

« Il nous reste encore beaucoup de courses à faire avant d’introduire la nouvelle spécification. Ce serait plutôt vers Spa ou Monza. Historiquement, Monza a toujours été un bon circuit pour nous quand il s’agissait de prendre des pénalités moteur. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less