Formule 1

Horner : Energie et optimisme chez Red Bull Honda pour la suite de la saison

Il reste abasourdi par le rythme de Verstappen en Autriche

Recherche

Par A. Combralier

13 juillet 2019 - 12:15
Horner : Energie et optimisme chez (...)

Red Bull a remporté sa première victoire de la saison à domicile, lors du dernier Grand Prix, au Red Bull Ring. La performance de Max Verstappen, notamment en deuxième moitié de course, a étonné tous les observateurs tant elle fut démentielle.

En conférence de presse à Sivlerstone, le directeur d’écurie, Christian Horner, s’est dit lui-même toujours aussi surpris par le niveau de compétitivité du Néerlandais en Autriche !

« C’était totalement inattendu. Nous pensions que se glisser sur le podium aurait été un résultat formidable. Et ensuite, trois mètres après le départ [Max Verstappen avait pris un très mauvais envol], une arrivée dans le top 4 ou 5 semblait trop optimiste. Mais nous avons pu voir, tôt dans la course, que Max avait un bon rythme. Il est remonté dans le peloton assez rapidement. Nous avons prolongé le premier relais et nous avons réussi des superbes arrêts aux stands, grâce aux mécanos. Le rythme de Max, en deuxième moitié de course, était phénoménal. Il a été en mesure de rattraper et de dépasser Sebastian Vettel et Valtteri Bottas, et vous vous dites alors ‘Mon Dieu, ça pourrait bien arriver ici, à domicile, en Autriche !’. »

« Dietrich Mateschitz [PDG de Red Bull] ne se rend pas sur beaucoup de courses, et nous avions aussi des dirigeants de Honda dans le public ; donc gagner cette course, d’une telle manière, était phénoménal. Et puis, nous sortions d’une des courses les plus ennuyeuses de l’histoire au Paul Ricard ; donc avoir une course aussi excitante, et la gagner, c’était un sentiment extraordinaire. »

« Et pour Honda, gagner leur première course de l’ère V6 hybride, après un retour difficile dans le sport, est une récompense pour leur dur labeur, leur dévouement. C’était formidable de voir l’émotion de Toyoharu Tanabe, quand il a soulevé le trophée au nom de l’équipe. Donc ce fut une journée formidable pour l’équipe et Honda. »

Max Verstappen a pris un tour à Pierre Gasly durant cette course : c’est lui qui semble avoir surperformé dans la Red Bull. Christian Horner fut-il aussi surpris par la performance de son pilote ?

« Oui et non. Max est très performant depuis Montréal 2018, et rien ne tend à vous surprendre avec lui. Mais son calme, après son problème d’anti-calage au départ… C’était probablement l’un des plus calmes dans l’équipe. Il s’est battu dur, mais de manière correcte, et a pu contrôler très bien la course. C’était certainement l’une de ses toutes meilleures victoires. »

Cette victoire pourra-t-elle convaincre Max Verstappen de rester l’an prochain ? Horner esquive...

« Dans toute l’équipe, le lundi matin après une victoire, vous marchez dans l’usine et vous sentez plus d’optimisme, d’énergie. Les gens travaillent tout le temps à fond, mais quand ils commencent à voir les récompenses de leur travail, alors, ils réalisent toute la valeur de ce travail. Je suis certain que nous avons fourni des immenses efforts cette saison. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. C’est vraiment une année de transition. Mais voir cette joie dans l’équipe, voir ce que cela signifiait pour Honda, c’était très satisfaisant. »

L’objectif de cinq victoires, fixé par Helmut Marko en début de saison, est-il redevenu possible pour Red Bull, selon Christian Horner ?

« Je n’ai pas de boule de cristal. Obtenir cette première victoire est une immense réussite, pour l’équipe et Honda. Nous prenons les courses les unes après les autres. Nous essayons de tout optimiser. Nous ne nous attendions pas à gagner au Red Bull Ring. C’est ainsi que nous abordons chaque Grand Prix. Les résultats qui suivront, nous les connaîtrons à la fin de l’année. Helmut est bien sûr d’une nature optimiste, il veut toujours pousser, ce qui est formidable. Du côté de l’équipe, nous abordons plus les courses une par une, mais bien sûr, l’objectif est d’essayer de gagner autant de courses que possible, entre maintenant et la fin de saison. »

Pendant que Max Verstappen brille, Pierre Gasly inquiète – même si ce vendredi fut plus prometteur pour le Normand. L’ancien champion de F2 garde-t-il toute la confiance de son directeur d’écurie ?

« Notre philosophie, chez Red Bull, a toujours été d’investir dans des jeunes talents. C’est la raison d’être de Toro Rosso. Pierre a connu une première moitié de saison difficile. Nous savons ce dont il est capable. Il n’a pas pu totalement le démontrer. Nous en avons eu un aperçu en EL1 [meilleur temps de Pierre Gasly]. Avec du temps et de la patience, tout rentrera dans l’ordre pour lui. La F1, c’est un sport impatient, mais notre philosophie est vraiment d’investir dans des jeunes, de leur donner l’opportunité, la chance, de courir, et donc, nous sommes très attentifs à faire grandir de jeunes talents chez Toro Rosso. »

Red Bull

expand_less