Honda a-t-elle quitté la Formule 1 bien trop tôt ?

A moins que les règlements moteur de 2026 ne l’intéressent...

Recherche

Par Paul Gombeaud

19 février 2022 - 13:49
Honda a-t-elle quitté la Formule 1 (...)

Honda a-t-elle trop précipité son départ de la F1 ?

Si Honda va continuer de fournir ces moteurs à Red Bull et AlphaTauri jusqu’en 2025, le nom de la marque ne sera plus visible en Formule 1, celle-ci ayant officiellement quitté le sport à la fin de la saison dernière. L’écurie autrichienne roulera ainsi avec des moteurs rebadgés ’Powertrains’ dès cette saison, et il n’y aura plus d’hospitalité Honda dans les paddocks en 2022.

Honda sort finalement par la grande porte après que Max Verstappen ait obtenu le titre pilotes en 2021, mais il se dit que certains membres travaillant pour le motoriste regretteraient déjà la décision alors que le succès était enfin là. Rappelons d’ailleurs que l’annonce du départ avait eu lieu durant la saison 2020, à un moment où le motoriste ne jouait pas encore le championnat mais gagnait tout de même des courses.

Certes, la marque japonaise quitte la F1 après avoir gagné un championnat, mais n’est-il pas dommage de s’en aller avant une possible période de succès répétés ? D’autant plus qu’après les années de souffrance et d’humiliation vécues avec McLaren de 2015 à 2017, réussir à rivaliser avec le bloc Mercedes était un véritable accomplissement.

Le pire pour le motoriste japonais, c’est que si Red Bull était amenée à remporter d’autres victoires et championnats dans les saisons à venir, elle le ferait avec un moteur Honda qui n’en porte pas le nom. Autrement dit, le bloc de puissance nippon ferait gagner l’écurie sans récolter la moindre gloire.

Bien sûr, on ne sait pas ce qu’il serait advenu si le gel des moteurs n’avait pas été voté et rien ne nous dit que dans un tel scénario, Honda serait parvenu à rester à un tel niveau. C’est d’ailleurs en raison du départ de la marque nipponne que le choix du gel a en grande partie été voté, Red Bull ayant fait pression sur la F1 pour ne pas se retrouver en difficulté avec un moteur à développer elle-même et toutes les contraintes que cela implique.

Malgré tout, dédier autant d’années de travail pour combler le retard abyssal pris sur la concurrence et partir au moment où le succès est enfin là illustre parfaitement à quel point la décision a sans doute été précipitée.

Honda peut-elle revenir dès 2026 ?

En coulisses, certaines rumeurs font état d’un possible intérêt de Honda pour la nouvelle réglementation moteur qui entrera en vigueur en 2026. Si l’échéance semble courte pour un motoriste qui vient de quitter le sport, cela pourrait avoir du sens en réalité.

En continuant de fournir ses unités de puissance à Red Bull et AlphaTauri jusqu’en 2025, Honda va garder un contact avec la F1 et avec la mise en place du gel moteur couplé aux budgets capés, cela pourrait créer une opportunité de retour plus rapide que prévu. D’autant plus que contrairement à 2015, Honda ne repartirait pas de zéro et pourrait utiliser toute l’expérience emmagasinée ces dernières années. L’idée d’un partenariat approfondi avec le programme Powertrains n’est pas à exclure non plus.

Les futurs règlements moteurs de 2026 devraient par ailleurs proposer une unité de puissance plus simple et moins polluante, le dernier aspect pouvant tout à fait correspondre aux valeurs de Honda, qui annonçait vouloir se concentrer sur des énergies plus vertes pour le futur de ses voitures de route.

De plus, et malgré les rumeurs insistantes d’un engagement du groupe Volkswagen en Formule 1 pour l’arrivée de ces nouveaux moteurs, Red Bull serait probablement intéressée de poursuivre, ou plutôt de reprendre, l’aventure avec Honda en 2026. L’équipe championne en titres des pilotes sait qu’elle peut désormais compter sur un moteur fiable et rapide, alors pourquoi vouloir absolument changer de motoriste si la continuité du succès était possible ?

Il sera quoiqu’il en soit intéressant de suivre les discussions liés aux futurs règlements moteurs, et si l’hypothèse d’un retour est évoqué, Honda pourrait finalement ne pas revenir de sitôt et payé le prix de son départ anticipé. Après tout, le motoriste japonais n’a jamais fait comme les autres en Formule 1 et toutes les hypothèses sont plausibles. Comme celle de ne jamais revenir...

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos