Formule 1

Hamilton n’a pas eu à ‘forcer’ son pilotage dans une F1 développée pour lui

Le résultat de la constance de son travail avec Mercedes F1

Recherche

Par A. Combralier

25 décembre 2019 - 14:51
Hamilton n’a pas eu à ‘forcer’ son (...)

Cette saison encore, Lewis Hamilton a dominé Valtteri Bottas chez Mercedes comme les autres pilotes de la grille.

Mika Hakkinen, qui de nombreuses années est resté le pilote numéro 1 chez McLaren, sait à quoi attribuer cette réussite constante, et renforcée d’année en année, du Britannique chez Mercedes : plus longtemps vous restez dans une équipe de F1, mieux cette équipe sait exploiter votre talent.

« Il est très clair que quand vous restez plusieurs années de suite dans une équipe, les gens commencent à mieux comprendre votre caractère, votre personnalité. Et Lewis a semblé plus fort que jamais cette année. Sa performance fut formidable en 2019 » a ainsi résumé Mika Hakkinen.

« Du point de vue du pilotage, la Mercedes était taillée pour lui. Les équipes aujourd’hui ont énormément de données. Elles comprennent de plus en plus ce qu’il faut faire pour que le pilote soit capable de performer au mieux dans cette voiture. Et ainsi, vous pouvez le voir sur son style de pilotage, cela semble plus facile pour lui. Il n’a pas l’air de devoir forcer son pilotage, il peut clairement utiliser son talent de virage en virage. Il n’a pas à lutter, à employer sa force physique pour corriger certains problèmes de pilotage avec sa voiture. »

Lewis Hamilton approche cependant de ses 35 ans : Mika Hakkinen s’attend-il à voir les performances du champion du monde bientôt décliner ?

« Ce n’est pas le problème, du tout. Ce qui est le plus difficile pour un pilote, c’est de gérer les changements de règlement drastiques. »

Hamilton pourrait être aussi tenté par un nouveau défi, celui de rejoindre, à partir de 2021, Ferrari, pour entrer un peu plus dans la légende de la F1…

« Quand le management d’un pilote pense à changer d’équipe, cela requiert beaucoup de travail pour comprendre quels en seraient les points positifs et négatifs, les raisons derrière ce changement » commente un Mika Hakkinen prudent sur ce sujet. « Cela demande beaucoup d’analyse. »

« Je ne veux pas trop commenter les changements pour 2021, c’est encore très loin. »

De l’autre côté du garage, Valtteri Bottas, sans pouvoir battre Lewis Hamilton, a réalisé sa meilleure année en F1. Mika Hakkinen, qui reste très proche de son compatriote, s’en félicite évidemment. Mais pense-t-il Valtteri Bottas capable de battre bientôt son coéquipier ?

« Vraiment, ce fut une saison correcte, sans aucun doute… si l’on excepte le cas Lewis ! »

« Oui, il a eu une très belle saison, de très beaux résultats. Il a très bien travaillé en interne avec l’équipe. »

« Je peux le voir dans une position où il s’approche vraiment de son pic de performance, sur sa forme physique, sa confiance, son travail avec l’équipe. Oui, Lewis, c’est un défi qui lui est posé, c’est à lui qu’on le compare ; et la différence entre les deux est très mince. Donc j’ai vraiment confiance, le développement de Valtteri Bottas va continuer. Je peux le dire en me fondant sur ma carrière personnelle : vous ressentez quelque chose d’incroyable quand vous vous approchez de ce type de performance. »

« Tôt ou tard, vous commencez à penser que votre coéquipier va craquer. Valtteri est dans cette position. Mais c’est difficile de dire ce qu’il va arriver l’an prochain. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less