Formule 1

Hamilton : J’ai toujours eu le talent mais la F1, ce n’est pas facile

"Il m’a fallu très longtemps pour être aussi bon que ça"

Recherche

Par Olivier Ferret

26 novembre 2020 - 09:03
Hamilton : J’ai toujours eu le (...)

Lewis Hamilton a souvent décrit son accession à la Formule 1 comme un chemin difficile, non pas à cause de son talent, qui a été vite reconnu, mais par les moyens financiers que cela demandait, sans parler des discriminations raciales dont il a été surtout victime très jeune, au moment du karting.

Mais arriver en Formule 1 est une chose, y rester est difficile. Même pour le septuple champion du monde, qui a pourtant rapidement connu le succès avec McLaren à ses débuts en 2007, avant un premier titre, dès 2008.

"La F1, ce n’est pas facile," explique-t-il. "Cela suppose beaucoup de difficultés même."

"Les gens peuvent penser que cela a l’air facile, mais je vous dis que c’est loin de l’être. Il m’a fallu très longtemps pour être aussi bon que ça."

"Je pense que j’ai toujours eu le talent. J’ai probablement toujours eu les outils, mais je me suis amusé dans la boîte à outils sans savoir quoi faire de ces outils. Je les ai mis au point. Et je pense qu’il s’agit simplement de se concentrer sur les bonnes choses."

"Chaque année, je note dans un carnet où je n’ai pas été bon, car il y a beaucoup d’endroits où je ne suis pas bon ou génial, puis je demande ’alors comment pouvons-nous mieux faire ça ?’. Je ne suis pas doué pour communiquer parfois, alors comment puis-je faire mieux avec Bono et les gars. Comment puis-je être plus positif chaque fois que je viens travailler et être plus fédérateur plutôt que de compter sur les autres ? Dans la voiture, comment puis-je mieux me servir de tous les boutons ?"

"C’est beaucoup d’études à faire, chez soi, à l’usine, j’en ai fait plus cette année que je n’aurais fait l’année dernière à cause du Covid et des restrictions. Je n’ai jamais pensé, même plus jeune, qu’il suffisait d’arriver sur un circuit et de piloter. La quantité de choses que je fais en coulisses est probablement la raison pour laquelle vous voyez les résultats que j’obtiens aujourd’hui."

Hamilton aime à rappeler qu’il n’est qu’un rouage, certes important, d’une énorme machine. Chez Mercedes F1, cela représente 1200 employés pour le châssis et le moteur.

"Oui, j’en parle souvent parce que je suis réellement honoré par toutes les personnes qui sont derrière moi. Il y a une énorme ’task force’ derrière moi. Je ne pourrais vraiment pas faire ça, week-end après week-end, sans chacune de ces personnes, des femmes de ménage à Toto Wolff."

"Ils sont tous aussi importants qu’un aérodynamicien ou quelqu’un à la production des pièces en carbone. Tout le monde est aussi important les uns que les autres. Nous faisons tous partie de cette chaîne et si un maillon se casse, cela ne fonctionne pas et vous voyez cela dans d’autres équipes. Nous avons tous ces liens solides, et je suis vraiment fier de chaque personne. Ce que nous avons fait, ces 7 titres consécutifs, personne d’autre ne l’a fait."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less