Formule 1

Hamilton est un bourreau de travail et les gens n’en ont pas assez conscience pour Russell

Il s’exprime sur le travail en coulisses de Mercedes

Recherche

Par Alexandre C.

21 novembre 2020 - 08:01
Hamilton est un bourreau de travail (...)

Pilote de l’académie Mercedes (depuis 2017), George Russell a un modèle tout trouvé pour l’aider à progresser : Lewis Hamilton.

Dans cette perspective, l’année la plus utile pour George Russell fut peut-être 2018 : car il était alors invité à tous les débriefs de l’équipe, après chaque session, où il pouvait entendre Lewis Hamilton et Valtteri Bottas dialoguer avec leurs ingénieurs. Esteban Ocon avait d’ailleurs été dans ce rôle l’an dernier.

Comment travaille donc Lewis Hamilton en coulisses ? George Russell a livré quelques explications au podcast F1 Nation…

« Personnellement, je suis à court de superlatifs pour Lewis. Je pense que tout le monde sait à quel point il est génial - même les multiples champions du monde. Mais pour moi, quand j’ai rejoint Mercedes et que je l’ai vu travailler en direct, j’ai su qu’il ne s’appuyait pas uniquement sur son talent naturel. »

« Il ne se réveille pas un dimanche matin et n’est pas le plus rapide tout de suite en montant dans la voiture. Il déploie des efforts considérables, et je ne pense pas qu’il soit vraiment salué pour cela. Cela a énormément renforcé mon respect pour lui. Et il travaille sur les plus petits détails, juste pour exceller et obtenir ce petit plus de lui-même. »

« Je lui ai parlé après Imola et il m’a dit des choses incroyablement sages, comme "je suis là pour toi si tu as besoin", vraiment. J’ai beaucoup appris de lui en participant à ces débriefings, en apprenant ce qu’il cherche pour que la voiture aille plus vite et ce qu’il travaille sur son style de pilotage, ce qui m’a en fait aidé à devenir un meilleur pilote de course au cours des 18 derniers mois. »

« J’ai compris ce dont j’ai besoin pour être plus rapide dans la voiture, et j’ai compris que c’est ce que Lewis faisait. En ce moment, il est la référence : un pilote incroyable, un type incroyable et beaucoup de respect pour lui. »

Ce travail de l’ombre est souvent méconnu, et apporte un sérieux démenti à tous ceux qui estiment que Lewis Hamilton est un "jet-setteur" sans ardeur particulière au travail...

George Russell s’avance ensuite à narrer sa première rencontre, sportive et capillaire, avec son compatriote...

« La première fois que j’ai entendu parler de lui, c’était probablement en 2007. Je me souviens qu’il est venu une fois à la PFI [piste de karting britannique] lors de sa première saison en F1. Il est arrivé en Mercedes, vêtu de son costume de course McLaren Vodafone et, de toute évidence, tout le monde sur la piste l’a harcelé, et j’ai pris une photo avec lui. J’avais une coupe de cheveux déplorable - il va probablement dire que sa coupe de cheveux à l’époque n’était pas beaucoup mieux. »

« Il y a donc cette photo embarrassante... que j’ai vu circuler il n’y a pas longtemps, alors je pense que pour notre bien à tous les deux, nous préférerions que cela reste à l’écart ! »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less