Haas F1 : Steiner comprend les difficultés de Schumacher

Les nouvelles monoplaces n’aident pas l’Allemand

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juin 2022 - 13:11
Haas F1 : Steiner comprend les (...)

Haas F1 continue à offrir sa confiance à Mick Schumacher, malgré plusieurs accidents cette année. Le pilote allemand cherche encore son premier point à inscrire, mais Günther Steiner, son patron, explique que le jeune pilote a beaucoup de pression. Il justifie aussi son manque de progrès cette saison.

"Nous n’avons pas encore discuté de l’avenir" admet-il à La Gazzetta dello Sport. "Nous essayons de l’aider à libérer son potentiel pour enfin marquer ce premier point béni."

Steiner admet que Schumacher "a beaucoup de pression sur lui. Tout le monde s’attendait à ce qu’il fasse le même bond en avant la deuxième année que celui qu’il a réussi à faire dans les formules de promotion."

"Il n’y est pas parvenu, mais pour une raison précise : ces voitures ne sont pas une évolution de celles de l’an dernier. Il conduit une voiture complètement nouvelle maintenant. Et même des pilotes plus expérimentés ont eu du mal à s’adapter."

"Les incidents en Arabie saoudite et à Monaco ont eu raison de sa confiance, déclenchant une spirale négative. Le calendrier ne l’aide pas non plus, car Bakou et le Canada sont des pistes impitoyables où, si vous faites une erreur, vous faites de gros dégâts."

"Et en toute logique, la dernière chose que Mick veut faire en ce moment est d’avoir un accident. Maintenant, nous retournons en Europe, où il affrontera des circuits plus traditionnels et plus connus et lentement, il se remettra."

Un duo de rookies, une mauvaise idée ?

Steiner reconnait aussi qu’avoir placé aux côtés de Schumacher un coéquipier expérimenté, en la personne de Kevin Magnussen, aide à comprendre les failles du jeune pilote : "Si Kevin n’était pas arrivé, Mick ne saurait pas ce qui lui manque."

"Pour nous, le doute s’est installé quant à savoir s’il était bon de prendre de tels risques avec des pilotes débutants. Pour le moment, je dirais que ce n’était pas la bonne décision" poursuit-il en référence au duo que formait Schumacher avec Nikita Mazepin en 2021.

Steiner confirme qu’il n’y a pas de problème entre lui et son pilote, même si le contexte de rumeurs au sujet d’une possible tension entre eux n’aide pas le jeune pilote à se sentir bien dans son équipe, au cœur d’une saison compliquée.

"Mick et moi nous sommes regardés dans les yeux et avons reconnu qu’il n’y a pas de problèmes entre nous. Mais malheureusement, ces choses ne font qu’augmenter la pression sur lui et ce n’est pas bon pour l’équipe non plus."

Par ailleurs, Steiner a également déclaré qu’il était inquiet des problèmes de fiabilité du moteur de Ferrari : "Je ne suis pas satisfait, tout comme Ferrari ne l’est pas, mais je préfère avoir un moteur puissant et quelques problèmes de fiabilité qu’un mauvais moteur."

L’éviction de Mazepin, quant à elle, a coûté beaucoup d’argent à Haas F1, mais Steiner assure qu’il n’y a "aucun risque" que l’équipe américaine ne se rende pas à Abu Dhabi : "Gene Haas est satisfait du pas en avant que nous avons fait, car il a vu que ce que je lui ai dit l’année dernière s’est réalisé."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos