Formule 1

Gasly ne veut rien laisser au hasard dans les réglages de sa Red Bull

Il veut améliorer aussi son retour d’expérience

Recherche

Par A. Combralier

20 juillet 2019 - 10:29
Gasly ne veut rien laisser au (...)

C’est probablement en travaillant encore davantage sur les réglages de la RB15 que Pierre Gasly a fait de francs progrès lors du dernier Grand Prix, à Silverstone. Le Français a réussi à se classer au pied du podium, devant Max Verstappen, son meilleur résultat cette année.

Le travail sur les réglages a gagné, année après année, en importance pour faire la différence sur le plan de la performance pure, comme l’explique justement Pierre Gasly.

« Surtout avec la nouvelle génération des F1 – elles sont si compliquées – il est important de comprendre les processus par lesquels passent les ingénieurs, et les conséquences variées qu’ont des changements de composants sur la performance. Cela signifie que je peux encore m’améliorer dans la qualité de mon retour d’expérience, quand je suis dans la voiture. »

« Je n’aime pas avoir des points d’interrogations dans certains domaines, j’aime être préparé. Cela dépend de votre personnalité. En formules inférieures, j’ai connu des coéquipiers qui ne se souciaient pas du tout de cet aspect ; d’autres étaient vraiment extrêmes, et passaient plus de temps à étudier les données que les ingénieurs. Je suis plus au milieu. »

« Je suis dans une équipe de pointe, c’est la meilleure position possible en F1. C’est une équipe brillante. Personnellement, de mon côté, il faut que je comprenne comment je peux tirer le plein potentiel de moi-même, pour obtenir les résultats sur la piste, et j’y travaille très dur avec l’équipe. »

Parmi ces détails techniques qui peuvent la différence, il ne faut pas sous-estimer l’importance du carburant fourni par ExxonMobil…

« C’est fou de voir le nombre d’échantillons de carburant qu’ils peuvent produire, le niveau de détails dans lequel ils vont à chaque week-end de course. Le gain de performance apporté par un nouveau carburant, peut sembler ne pas être assez important pour le ressentir vraiment, mais vous pouvez le voir sur le chrono, les petits détails font la différence. Des centièmes gagnés ici et là, cela peut faire une différence en qualifications ou en course. »

Après le Grand Prix d’Autriche, lors duquel Pierre Gasly avait fini à un tour de Max Verstappen, Helmut Marko avait tenu des propos peu amènes envers le Français, en forme d’ultimatum. Pierre Gasly se sent-il assez soutenu par Christian Horner et Helmut Marko chez Red Bull ?

« Ils ont été vraiment bons pour m’aider, pour m’en dire plus sur l’équipe, pour me donner des astuces pour nouer des relations avec les ingénieurs et les nouvelles personnes avec qui je travaille. Durant un week-end de course, ils sont vraiment impliqués dans notre performance, dans la compréhension de notre feeling. Durant la semaine, nous nous appelons aussi, nous analysons le week-end, nous regardons ce qui aurait pu être mieux fait. Ils ont été géniaux. Je les connais aussi mieux aujourd’hui. Avant de rejoindre l’équipe, c’était une relation différente avec eux, j’étais un jeune pilote, mais aujourd’hui, je conduis pour l’équipe phare, et cela a développé notre relation. Je suis heureux de la manière avec laquelle les choses se passent. »

Maintenant qu’il conduit pour Red Bull, Pierre Gasly a-t-il senti plus de ferveur à son endroit en France ?

« Il y a plus d’intérêt, mais je ne dirais pas que ma vie a changé depuis. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less