Ferrari : La pénalité se confirme pour Leclerc au Canada

Au moins dix places sur la grille à Montréal

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 juin 2022 - 00:43
Ferrari : La pénalité se confirme (...)

Plus tôt dans la journée, les notifications de changements de pièces sur les F1 2022 laissaient penser que Charles Leclerc pourrait échapper à une pénalité sur la grille de départ à l’occasion du Grand Prix du Canada.

Mais une notification de changement postérieure aux Essais Libres 2 a annoncé que la Ferrari n°16 avait reçu une nouvelle unité de contrôle électronique (ECU). C’est la troisième unité qu’embarque la voiture du Monégasque cette saison, et cela lui coûtera une pénalité de dix places sur la grille.

Ferrari n’a pas encore changé le turbo sur la F1-75 de Leclerc ce week-end, mais si c’est le cas, ça fera de nouveau 10 places de pénalité, et donc un départ en fond de grille, qui se décide à partir de 15 places de pénalité.

En effet, lorsqu’une pièce soumise à un quota dépasse pour la première fois ledit quota, cela provoque dix places. Pour un nouveau changement de la même pièce, il n’y aura que cinq places de pénalité sur la grille.

Il est donc possible que Ferrari décide de changer le moteur complet de la Ferrari de Leclerc, afin de profiter de pièces neuves. Quitte à partir du fond de grille, autant bénéficier d’un moteur neuf pour remonter...

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos