Formule 1

Deux designs de casque maximum par an, c’est de la ‘connnerie’ pour les pilotes

Vettel, Verstappen, Hamilton sont du même avis

Recherche

Par A. Combralier

3 novembre 2019 - 12:53
Deux designs de casque maximum par (...)

Selon les règles en vigueur, les pilotes ne sont autorisés à changer de design de casque qu’une seule fois par saison, à moins que ces changements ne soient pas « substantiels ». La règle fut introduite en 2016, alors qu’en 2015, Sebastian Vettel avait changé de design de casque course après course.

C’est pourquoi Daniil Kvyat ne fut pas autorisé, pour son Grand Prix de Russie, à arborer une livrée spéciale, ce qui l’avait bien sûr frustré.

A quoi bon réglementer le design des casques ? Sebastian Vettel, Lewis Hamilton et Max Verstappen ont ainsi pris publiquement position contre cette règle qu’ils trouvent absurde.

« Combien d’entre-vous pensent que c’est une connerie que de permettre un seul changement de design de casque par an ? » a ainsi demandé Lewis Hamilton à ses followers.

« Je ne cesse de changer mon design de casque de toute façon » a pour sa part rétorqué Sebastian Vettel, qui essaie en effet de rester dans les limites du règlement à chaque Grand Prix.

« C’est notre casque, nous devrions être libres de faire ce que nous voulons. Donc c’est de la connerie, cette règle. Nous avons très peu d’opportunités pour nous exprimer, et le casque est une de ces opportunités. Et si les gens aiment, c’est formidable. S’ils n’aiment pas notre design, ce n’est pas leur casque, c’est tout. »

La règle a pourtant été introduite pour que les spectateurs reconnaissent les pilotes à la TV. Mais comme le rappelle Max Verstappen, il y a surtout les numéros permanents pour cela.

« Nous avons des chiffres écrits en gros sur le côté de la voiture. Et de toute façon, nous avons un halo. Donc laissons-nous juste faire ce que nous voulons avec le casque maintenant, parce que je pense que c’est très sympathique d’avoir chaque année un design différent. C’est si ennuyeux de garder tout le temps le même casque. »

« J’ai toujours adoré quand Seb, chez Red Bull, changeait de design de casque à chaque course. Pour moi, je ne dirai pas que je changerai de design à chaque course, parce que ce serait y consacrer trop d’efforts. Mais si vous voulez que votre casque soit bleu ou rouge pour la prochaine course, pourquoi pas ? C’est votre casque, il vous sert en cas de crash, vous devriez être libre de faire ce que vous voudriez. »

Valtteri Bottas, pour sa part, « ne sait pas » si conserver toujours le même casque est ennuyeux.

« C’est sympathique parfois de conserver le même casque, mais ce serait sympathique aussi de faire quelque chose de spécial de temps en temps. Tout le monde a certaines occasions spéciales sur un Grand Prix, pour rendre hommage à quelqu’un… Ce serait sympathique d’avoir un peu plus de liberté, parce que ce casque, c’est ce qui nous appartient, c’est personnel. Nous devrions pouvoir le contrôler nous-même, et pas quelqu’un d’autre. »

A l’origine de cette fronde des pilotes, Daniil Kvyat estime pour sa part avoir « déjà oublié » sa plainte du Grand Prix de Russie.

« Ce n’est pas quelque chose qui me tourmente, mais peut-être que cette règle n’est pas nécessaire. Les pilotes devraient être libres de s’exprimer individuellement à travers les couleurs de leurs casques. »

A Austin, plusieurs pilotes ont tiré profit de cette espace réglementaire, à l’image de Carlos Sainz qui arbore un design spécial pour son 100e Grand Prix.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less