Formule 1

Comme tous les pilotes, Verstappen aura très peu d’influence sur sa F1 de 2021

La voiture change trop par rapport à 2020

Recherche

Par A. Combralier

1er mars 2020 - 18:03
Comme tous les pilotes, Verstappen (...)

Cette saison 2020 sera particulière pour toutes les équipes, puisqu’il faudra rapidement basculer l’essentiel des ressources sur le développement de la voiture 2021, la première du nouveau règlement.

Les pilotes, par leurs retours techniques, seront aussi conseillés par les ingénieurs. Du côté de Red Bull, Max Verstappen compte-t-il s’impliquer dans le développement ? S’y intéresse-t-il et espère-t-il qu’on l’écoutera largement ?

« En fin de compte, cela n’a pas trop d’importance pour moi. Je dois juste m’assurer que ça se passe bien avec la voiture de 2020. Je ne peux pas vraiment influencer la prochaine voiture, car je ne suis pas un spécialiste de l’aérodynamique. Je n’ai pas non plus d’expérience en matière de suspension et ce genre de choses, je dois donc laisser les ingénieurs faire leur travail. Ce sera une voiture très différente, donc les choses dites à propos de la voiture actuelle ne changeront pas grand-chose pour la nouvelle, car elle est si différente. »

Ce règlement 2021 sera aussi plus restrictif que le précédent, pour rapprocher les performances entre F1. Adrian Newey, chez Red Bull, a déjà regretté cette philosophie ; Max Verstappen rejoint-il son ingénieur sur ce point ?

« Les gens de l’aérodynamique n’aimeront bien sûr pas ça, ils veulent construire des voitures avec des systèmes comme le DAS et tout ça. Mais c’est une bonne chose si nous voulons rapprocher le plateau. Je ne pense pas que cela fera une trop grande différence, car si vous mainteniez la réglementation actuelle pendant quelques années, les écarts se rapprocheraient automatiquement dans le plateau. »

« Il n’est pas bon de continuer à changer les règles tout le temps, parce qu’alors il y aura toujours une équipe qui trouvera quelque chose de mieux que les autres. Même en Formule 2, on constate une certaine différence de performance entre les équipes, alors que chaque voiture est essentiellement la même. Parfois, il y a une différence d’une demi-seconde entre les voitures, uniquement en raison de la configuration des réglages. Ce sera toujours comme ça. »

Le règlement 2021, toujours dans le but de réduire les écarts de performance, introduira aussi les budgets plafonnés. Là encore, Max Verstappen relativise l’importance de la nouvelle règle.

« Je ne pense pas que cela fera une grande différence, car la plupart des équipes investissent déjà massivement dans les voitures de 2021. Les grandes équipes peuvent investir davantage, elles auront donc une longueur d’avance en 2021. Il faudra peut-être attendre quelques années avant de voir une différence. »

Enfin, plutôt à moyen terme, la FOM compte augmenter progressivement le nombre de courses, pour les porter vers 25 en 2025. Max Verstappen s’y oppose déjà clairement.

« Je pense que le nombre actuel de courses est correct. Je ne voudrais pas en faire plus, car nous sommes déjà souvent très loin de chez nous. Il n’y a pas que les courses, mais aussi tout ce qui se trouve entre les deux. C’est pourquoi je ne voudrais pas faire plus de Grands Prix. Non pas parce que je n’aime pas ça, mais parce que ce sera trop chargé. Je pense qu’il est important de pouvoir avoir une vie en dehors de la Formule 1. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less