Formule 1

Claire Williams dédouane ses pilotes, mais elle les plaint aussi

Le moral reste bon, assure-t-elle

Recherche

Par A. Combralier

21 mai 2019 - 09:16
Claire Williams dédouane ses pilotes,

Williams connaît une saison cataclysmique sur le plan des résultats purs pour le moment ; mais ce n’est dû qu’à la voiture, et certainement pas aux pilotes : tel est le message qu’a entendu porter Claire Williams avant le Grand Prix de Monaco.

« Nos deux pilotes ont fait plus ce qu’il était possible d’en attendre d’eux » assure la directrice adjointe de l’écurie anglaise.

« Ils savaient que cette saison serait difficile ; mais ils ont été d’un soutien extraordinaire pour maintenir le moral au sein de l’équipe, en étant des coéquipiers qui gardent la tête au-dessus de l’eau. »

« Ce doit être une année incroyablement difficile pour eux. Ce doit être difficile d’aborder chaque week-end en sachant qu’ils se qualifieront probablement sur la dernière ligne, et finiront derniers. Mais ils ont fait un travail incroyable, donc j’espère que cela continuera. »

Cette saison est tout de même plus complexe pour Robert Kubica que pour le rookie George Russell…

« Même si Robert Kubica n’est pas un rookie, cela faisait longtemps qu’il n’avait plus conduit en F1 » rappelle cependant Claire Williams.

Comment éviter que les ingénieurs et têtes pensantes de Grove soient démoralisés, ou aient envie de voir ailleurs ? Claire Williams se concentre, entre autres, sur cette tâche immense : garder l’équipe motivée et unie.

« Les pilotes travaillent dur pour s’assurer que le moral soit bon, pour que tout le monde performe à son meilleur niveau. Mais nous avons toujours travaillé dans ces buts, depuis de nombreuses années. »

« Nous avons un programme en place pour nous assurer que tout le monde garde le moral qu’il faut. Et nous y arrivons bien. La preuve, c’est que nous n’avons perdu qu’une seule personne dans l’équipe de course l’an dernier, et ce n’était pas dû à la performance de l’équipe ou à un désir d’aller voir ailleurs. »

« Cela vous montre l’état d’esprit de l’équipe en ce moment. L’équipe s’est aussi démenée pour s’assurer que les châssis numéros 2 et 3 soient prêts. »

« Tout le monde sait que la route sera longue, et tout le monde veut participer à ce processus. Pour moi, l’état d’esprit est l’état d’esprit typique de Williams : tout le monde prend plaisir à goûter à ce défi. »

Williams F1

expand_less