Formule 1

McLaren compte sur les arrêts aux stands et la stratégie pour briller à Monaco

Un week-end propre est aussi la priorité

Recherche

Par A. Combralier

21 mai 2019 - 08:37
McLaren compte sur les arrêts aux (...)

McLaren a conforté sa position de « meilleur des autres ». Pour autant, l’écurie de Woking est traversée par deux sujets d’inquiétude avant le Grand Prix de Monaco. Tout d’abord, la 8e place de Carlos Sainz a été obtenue au forceps, alors que le rythme de course de l’Espagnol n’était pas affolant ; ensuite, la performance de la McLaren en virages lents, dans le troisième secteur à Barcelone, était assez modeste.

Peu importe, Carlos Sainz aborde ce rendez-vous de Monaco en confiance : l’ancien pilote Toro Rosso et Renault a souvent brillé ici.

« Monaco est une course si spéciale dans le calendrier. L’histoire, la piste, l’ambiance, toute la semaine, rendent ce Grand Prix absolument unique. Bien sûr, il peut être très délicat de dépasser ici, donc bien régler la voiture, le jeudi et le samedi matin, est plus crucial que jamais pour signer un résultat solide. Je me concentrerai sur les moyens de trouver la constance et les limites de la voiture, tout en conservant patience et confiance dans le cockpit. J’ai toujours été en Q3 et marqué des points ici par le passé, donc le but est de poursuivre ce record cette année et de l’améliorer autant que possible. »

Lando Norris roulera pour la première fois de sa carrière dans une F1 à Monaco ; mais il garde des bons souvenirs de la F2.

« J’ai hâte de retourner à Monaco ; c’est un circuit vraiment sympathique, et j’ai réussi à signer un podium ici l’an dernier en F2. La piste exige toute votre concentration et il n’y a pas un moment de respiration sur un tour. Vous avez beaucoup de choses sur lesquelles vous concentrer le samedi : les qualifications peuvent vous faire briller ou déchanter, puisqu’il n’y a pas beaucoup d’opportunités pour dépasser en course. Mon but est de signer une bonne performance en qualifications pour que nous soyons en situation de tirer profit de tout rebondissement de situation en course. La clef, pour marquer des points à Monaco, est de nous assurer d’avoir une course propre. »

Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, rappelle que Monaco est un défi « unique » dans la saison.

« L’importance des qualifications est plus cruciale que jamais, et il sera en particulier important que nos processus opérationnels, sur la piste, fonctionnent comme ils le doivent. Les points sont possibles, mais seulement si notre week-end se passe de manière propre. »

« Nous avons aussi travaillé dur depuis les essais en Espagne, pour analyser les données collectées et en comprendre plus sur les caractéristiques de notre voiture et sur les évolutions amenées à Barcelone. Nous allons appliquer les leçons apprises ce week-end. »

« Étant donné la nature du tracé et les scénarios en vigueur ici, les arrêts aux stands jouent un rôle crucial dans le dénouement de la course. A Barcelone, nous avons prouvé que nous pouvions exécuter des arrêts aux stands rapides, et que nous avions une stratégie d’équipe excellente en course. Maintenir et améliorer ces hauts standards de qualité, ce sera l’une de nos priorités pour ce week-end. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less