Ces pilotes heureux que la saison 2022 de F1 soit terminée - Partie 2

Alonso et Gasly s’en vont dans la douleur, Ricciardo a disparu

Recherche

Par Paul Gombeaud

10 décembre 2022 - 13:24
Ces pilotes heureux que la saison (...)

C’est bientôt l’heure des bilans de la F1 2022 sur Nextgen-Auto.com ! Un bilan par pilote et par jour vous sera proposé à partir de dimanche et jusqu’au 31 décembre (21 pilotes). Suivront aussi en fin d’année les bilans des 10 équipes. Tout au long du mois, des articles sur les faits marquants et anecdotes de la saison vous seront aussi proposés, dont celui ci-dessous. Bonne lecture !

Pendant que Max Verstappen établissait des records cette année en Formule 1, d’autres pilotes n’ont pas eu la vie facile et sont probablement soulagés que la saison 2022 ait atteint son terme.

Nous avons ainsi dressé une liste de six pilotes ’heureux’ d’avoir achevé une année compliquée et désireux de rencontrer davantage de succès en 2023, dont voici la deuxième partie. La première est d’ailleurs disponible ici.

Fernando Alonso

Très performant malgré ses 41 ans en 2022, Fernando Alonso gardera un souvenir très mitigé de sa dernière saison avec Alpine F1, marquée par de nombreux abandons causés par la fiabilité et des tensions avec son équipe juste avant la séparation.

L’Espagnol estime ainsi avoir perdu plus de 60 points à cause de la fiabilité cette année, ce qui expliquerait notamment pourquoi son coéquipier Esteban Ocon est parvenu à le devancer au championnat.

Le double champion du monde a d’ailleurs vécu des moments tendus en piste avec son voisin de garage, notamment à Djeddah ou encore en Hongrie. Mais cette lutte fratricide atteignait son paroxysme durant le Sprint au Brésil, où les deux hommes s’accrochaient et étaient relégués en fond de peloton.

Alonso a ainsi répété à l’envi ses dernières semaines sa hâte de rejoindre Aston Martin F1, avec qui il a déjà disputé les essais d’après-saison à Abu Dhabi. L’Espagnol s’est d’ailleurs dit très heureux sous ses nouvelles couleurs et, même s’il rejoint une écurie moins classée que la précédente, il semble confiant de connaître une très bonne saison 2023. La lune de miel durera-t-elle plus longtemps cette fois-ci ?

Pierre Gasly

L’annonce de son transfert chez Alpine F1 est probablement intervenue au meilleur moment possible tant le pilote français aura vécu une dernière saison très compliquée avec AlphaTauri.

Habitué à briller dans le peloton ces dernières années, Gasly a dû composer avec l’AT03, sans doute la monoplace la moins performante produite par l’équipe italienne depuis plusieurs années. D’ailleurs, la neuvième place finale au championnat des constructeurs le démontre.

Mais le pilote âgé de 26 ans a lui-même particulièrement semblé en difficulté à bord de sa F1. Cela se voit dans sa confrontation avec Yuki Tsunoda : le pilote japonais a certes progressé cette saison, mais il reste assez brouillon et inconstant et a pourtant dominé son chef de fil sur plusieurs weekends.

Et si le Français a désormais réglé la question de son avenir, les nombreuses pénalités qu’il a reçues cette année pourraient lui coûter cher la saison prochaine : en effet, avec 10 points de pénalité sur 12 sur son permis pilote, il va devoir faire très attention jusqu’au prochain Grand Prix d’Espagne où il récupérera 4 points. Pour Gasly, il ne manquerait plus qu’une mauvaise saison 2022 lui coûte une course de suspension l’année prochaine...

Daniel Ricciardo

L’arrivée d’un nouveau règlement n’y a rien changé. En grande difficulté durant la saison 2021, Ricciardo a vécu un cauchemar éveillé en 2022 chez McLaren F1. Et son sourire légendaire s’est souvent transformé en rictus de dépit.

A bord d’une MCL36 certes moyenne mais avec laquelle Norris s’en sortait très bien, le pilote australien a bu la tasse et a probablement été, avec Nicholas Latifi, le pilote le plus dominé par son voisin de garage cette année.

Le PDG Zak Brown affirmait d’ailleurs dans la presse que Ricciardo devait sérieusement élever son niveau de jeu. Mais ce coup de pression médiatique n’y changera rien et cet été, il était annoncé que le pilote âgé de 33 ans ne serait pas conservé en 2023.

Après avoir refusé un volant chez Haas F1, Daniel Ricciardo a finalement accepté de revenir chez Red Bull en tant que troisième pilote pour 2023. Il y a donc très peu de chance de le voir disputer un Grand Prix l’année prochaine, à moins que les tensions entre Perez et Verstappen n’entrainent un départ du Mexicain, mais au moins l’Australien évoluera dans un contexte bien plus tranquille et pourra se reconstruire pour tenter un comeback sur la grille en 2024.

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos