Des piques entre Horner et le président de la FIA au gala de remise des prix

Les deux hommes se sont taquinés suite aux contentieux de cette année

Recherche

Par Franck Drui

10 décembre 2022 - 12:29
Des piques entre Horner et le président

Christian Horner et le président de la FIA Mohammed Ben Sulayem se sont retrouvés dans une conversation un peu gênante hier devant le monde entier de la F1 et du sport automobile

Le directeur de l’équipe Red Bull était sur scène pour recevoir le trophée pour avoir remporté le championnat des constructeurs, remis par Ben Sulayem lors du gala de remise des prix de la FIA, sous les yeux de plusieurs pilotes de F1 assis à table.

Ben Sulayem a immédiatement taquiné Horner, en référence aux sanctions pour avoir dépassé les budgets F1 en 2021 : "Cette coupe n’a rien à voir avec le plafond des coûts, d’accord ?"

"Cela vient de la FIA, nous n’allons donc pas le déduire de votre plafond de coûts, d’accord ?"

Horner a répondu : "C’est très généreux, merci."

Horner a cependant rendu la pareille en rendant le moment encore plus gênant en mentionnant la confusion au Grand Prix du Japon lorsque Max Verstappen a été confirmé comme le champion 2022 alors que personne ne savait combien de points avaient été attribués à la fin de la course. Verstappen a finalement été nommé champion d’une manière confuse.

"Une chose que vous avez dite à propos du Japon, vous avez dit que c’était confus. Non !"

"La FIA a été blâmée pour la distribution des points mais ce n’est pas la FIA qui a établi ces règles, ce sont les équipes qui ont établi ces règles (après le fiasco de Spa 2021) et nous les avons mises en œuvre."

Stefano Domenicali, le PDG de la F1, a dû intervenir pour interrompre ces échanges. "Ok les gars, restons concentrés."

Cela s’est terminé par une poignée de main avant que Horner et Ben Sulayem ne se séparent, au grand amusement de toutes les personnalités du sport auto qui regardaient la scène.

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos