Calvin Lo voudrait lancer son équipe de F1 dès 2026

Un plan "ambitieux" qui se fera si "les étoiles sont alignées"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 décembre 2022 - 13:18
Calvin Lo voudrait lancer son équipe (...)

Le milliardaire hong-kongais Calvin Lo continue de travailler sur la possible inscription d’une 11e équipe de F1 en 2026. Celui qui est déjà impliqué chez Williams via Dorilton a déjà fait part de son envie d’inscrire une équipe asiatique avec d’autres hommes et femmes d’affaires, et il donne des détails sur ce projet.

"Sur la base de ce que je vois en ce moment, c’est très ambitieux, mais il semble que cela puisse être fait si toutes les étoiles sont alignées" assure Lo, qui espère décider de son approche d’ici "un mois ou deux. Le plus tôt sera le mieux. C’est un calendrier très serré, juste pour mettre quelque chose sur le réseau d’ici 2026."

Lo, dont la fortune est estimée à 1,7 milliard de dollars, sait que le plus difficile serait d’inscrire ce projet dans la durée : "Dans ce monde, trouver de la liquidité pour un ou deux ans, c’est relativement facile. Mais pouvez-vous tenir pendant trois ou cinq ans ?"

"C’est là que le calcul entre en jeu. Je vois ça comme un investissement. Combien de temps dois-je amortir ce coût ? À quelle année, à quelle date, devrons-nous injecter des fonds si nous n’atteignons pas certains objectifs ?"

"Et, bien sûr, les objectifs doivent être fixés de manière réaliste. Vous ne pouvez pas vous lancer la première année et tout gagner. Les chiffres doivent être gérés de manière très prudente. Je pense que c’est la partie la plus délicate."

Les autres équipes, "le plus grand obstacle" ?

Lo a dit dès le départ qu’il ne s’impliquerait pas dans la gestion de l’équipe, et reconnait qu’il craint l’hostilité des équipes en place, ce qui pourrait le diriger vers l’achat d’une structure existante : "Nous avons quelques parties qui essaient de travailler avec nous, je suppose, qui sont censées nous aider à naviguer dans tout cela."

"Je n’ai aucune idée des subtilités du monde de la F1. Et je pense que ce sera le plus grand obstacle à la formation d’une nouvelle équipe. Peut-être que c’est plus facile d’investir dans une équipe actuelle. C’est le moyen le plus facile, les bases sont posées, elle est déjà en place et fonctionne."

Une chose est sûre, il voit en la F1 un investissement rentable, de par l’explosion de sa popularité : "La F1 a changé par rapport aux générations précédentes. Aujourd’hui, elle est beaucoup plus jeune, la base de fans est beaucoup plus grande, beaucoup plus large."

"Les réseaux sociaux sont très importants aujourd’hui. L’idée de l’accessibilité aux équipes, aux pilotes, ce ne sont peut-être pas des discussions réelles avec les fans, mais cela donne l’impression d’être beaucoup plus proche. Le public est beaucoup plus large qu’il y a 20 ans."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos