Formule 1

Brown et Wolff saluent ’l’énorme succès’ de la F1 sur Netflix

Une série pas toujours juste, mais qui amène un public

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 octobre 2021 - 16:17
Brown et Wolff saluent ’l’énorme (...)

Le débat autour de la série de Netflix sur la Formule 1, ’Drive to Survive’, fait toujours rage. D’un côté, les critiques fusent sur le montage et le storytelling de la série, ce qui a notamment poussé Max Verstappen à refuser de répondre aux interviews pour la série.

De l’autre, beaucoup se félicitent que la F1 gagne en visibilité grâce à Netflix, dans une période où la discipline a besoin de trouver un public plus important. C’est le cas de Zak Brown, le PDG de McLaren.

"Je pense que Netflix a été remarquable pour la Formule 1" indique Brown. "Cela a attiré une base de fans plus jeune, une base de fans beaucoup plus large. Ca a vraiment eu un impact en Amérique."

"C’est ce ce que je peux voir en tout cas, à partir de ce que je connais, je ne peux pas vraiment parler de ce qui se passe dans les autres équipes. Je pense que ça reste factuel, même s’ils rajoutent un peu de drame, et c’est ce qu’est la télévision. C’est un énorme succès."

Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, est lui aussi dans le clan de ceux qui défendent la série, et louent l’impact qu’elle a sur la Formule 1. Pourtant, Mercedes avait refusé de participer à la première saison : "Je ne peux que me faire l’écho des commentaires de Zak."

"Nous n’étions pas très enthousiastes au début de Netflix parce que nous voulions nous concentrer sur les performances sur piste et j’avais tort. C’est clairement un grand succès."

"Partout dans le monde, ça a été le documentaire numéro 1 sur Netflix pendant un certain temps, et c’est devenu une partie de la Formule 1. Vous pouvez clairement voir que c’est bénéfique et oui, nous sommes un sport et nous devons rester fidèles aux valeurs du sport et ne pas avoir de gadgets."

"Mais le sport est un divertissement et je pense que ces gars-là nous ont apporté un nouvel angle, une nouvelle dimension et le retour que nous avons des fans est énorme, en particulier ici aux États-Unis."

Steiner ne connaît pas la série mais soutient Verstappen

Dans la série, le directeur de Haas F1, Günther Steiner, a crevé l’écran grâce à ses répliques sèches sur ses pilotes, et ses discussions avec Gene Haas au sujet de l’équipe américaine. Néanmoins, il ne connaît pas la série et ne peut pas donner son avis quant à celle-ci.

"Je l’ai dit quelques fois, je ne l’ai pas regardée et c’est vrai" explique l’Italien. "Je ne sais pas comment j’y suis représenté, donc je n’ai pas d’opinion là-dessus. Mais j’aurais une opinion si Max ne veut pas y participer, c’est sa décision et je ne la critiquerai pas."

"Il est libre de participer ou non et il a décidé de ne pas le faire, donc nous ne devrions pas avoir d’avis ou être critiques à ce sujet. Et s’il estime qu’il n’a pas été bien représenté, c’est son droit de ne pas y participer."

"Il est évident que Max va manquer aux fans, parce que je pense qu’il est avant tout un bon pilote et qu’il a un caractère, une personnalité, mais s’il ne veut pas y participer, cela fait partie de sa vie."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less