Formule 1

Bottas ‘surpris’ d’être pointé du doigt par Wolff pour l’arrêt raté de Monaco

Sa ’force mentale’ a été testée en début d’année

Recherche

Par Alexandre C.

3 juin 2021 - 13:19
Bottas ‘surpris’ d’être pointé du (...)

Mercedes a quelque peu surpris après le Grand Prix de Monaco : Toto Wolff avait estimé que l’arrêt aux stands catastrophe de Valtteri Bottas (un écrou de roue coincé) était en partie dû à une… erreur du Finlandais, qui s’était mal positionné sur son emplacement.

Cet incident a coûté une belle 2e place à Valtteri Bottas, lui qui avait dominé son coéquipier durant tout le week-end à Monaco.

Cette « accusation » de Toto Wolff a continué de jeter les doutes sur la volonté de Mercedes de conserver son pilote pour l’an prochain. Et aujourd’hui, Valtteri Bottas, en marge du Grand Prix d’Azerbaïdjan (il est retardé en Finlande suite à un souci d’avion !) est revenu sur cet épisode.

C’est donc par Zoom que Valtteri Bottas s’est adressé à la presse en cette journée médias. Et il renvoie la balle à son équipe dans un premier temps. Il dit ainsi avoir prévenu son équipe sur le risque d’échec aux stands (comme sur les réglages durant tout le week-end). Voilà de quoi continuer à alimenter les rumeurs sur sa prochaine éviction…

« Nous analysons toujours tout très ouvertement. Définitivement, sans blâmer personne, mais juste en analysant les choses honnêtement et en admettant nos faiblesses, c’était le pit stop le problème. »

« En fait, c’était déjà l’une de mes préoccupations il y a quelques semaines et j’en ai parlé à l’équipe, donc ce n’est pas venu de nulle part. Nous savons que nous ne sommes pas parfaits pour les arrêts au stand en tant qu’équipe. »

« Dans d’autres domaines également, comme la mise en chauffe des pneus en qualification, je savais qu’en allant à Monaco, cela allait être un problème et c’était l’une des choses que j’ai soulignées bien avant le week-end. »

« Nous avons tout analysé en détail, nous savons que nous aurions probablement pu faire un meilleur travail en tant qu’équipe et avec l’arrêt au stand, mais bien sûr, c’était un débriefing très honnête et normal de mon côté. »

Et que répond Valtteri Bottas précisément sur les suggestions de Toto Wolff, sur son erreur de positionnement aux stands ?

« J’ai vu la vidéo et, pour moi, je me suis arrêté à un endroit assez précis et assez juste. Donc j’ai été assez surpris. »

« J’ai voulu voir tous les rapports disant là où je me suis arrêté et je pense que j’étais comme à deux ou trois centimètres de la ligne centrale et si vous obtenez cette précision normalement, c’est assez bon... »

« Vous pouvez facilement osciller de 10 à 15 centimètres, donc je pense que c’était assez précis. »

Y a-t-il alors de l’eau dans le gaz chez Mercedes ? Pas selon Valtteri Bottas...

« Bien sûr, nous avons eu des discussions la semaine d’après encore avec mes ingénieurs en passant tout en revue et à l’usine, ils ont tout analysé à fond en y mettant toute l’énergie qu’il faut, donc ce n’est rien d’inhabituel pour nous. »

« C’était juste un plus gros revers que d’autres week-ends pour nous en termes de résultat, mais la procédure est assez normale sinon. »

Désormais Valtteri Bottas se retrouve à 58 points de Max Verstappen... Un gouffre après seulement quelques courses. Comment voit-il son week-end à Bakou dans ces conditions, sur le plan moral ?

« Personnellement pour moi ça a pris quelques jours, je dois dire, parce que ça n’a pas été le meilleur début de saison. Ce genre de problème, quand il vous frappe, et évidemment quand votre objectif est de prendre de bons points, c’est décevant. »

« En début de saison, définitivement la force mentale a été testée. Ça n’a pas été le début le plus facile, lors des dernières courses, en ayant deux DNF. Donc je dirais qu’il y a eu des revers et tout dépend de comment vous rebondissez et comment vous allez de l’avant. »

« L’option du perdant, du loser, est d’abandonner et ce n’est pas quelque chose que je vais faire. Je reste donc très fort mentalement et je sais que la saison à venir sera longue, très longue et qu’il y aura certainement beaucoup de bonnes batailles à venir et, je l’espère, beaucoup de victoires. Je crois donc pleinement en moi et en l’équipe que nous avons encore le temps de faire de bonnes choses. »

« Donc je m’en suis remis, j’ai trouvé mes moyens de m’en sortir et je suis impatient de courir à nouveau. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less