Bottas : Mercedes F1 donnait souvent raison aux ordinateurs sur les réglages

Hamilton "ressentait la même chose"

Recherche

Par Paul Gombeaud

6 novembre 2022 - 15:37
Bottas : Mercedes F1 donnait souvent

Valtteri Bottas révèle qu’à l’époque où il évoluait chez Mercedes F1, Lewis Hamilton et lui étaient parfois repris par leurs ingénieurs au moment de régler leur voiture, ces derniers disposant de simulations informatiques leur indiquant une autre manière de gagner du temps au tour.

Les retours d’un pilote sont essentiels pour aider une écurie à déterminer les bons réglages à utiliser sur une monoplace. Mais étant une structure de pointe, l’équipe allemande dispose aussi d’outils très évolués lui permettant d’obtenir des simulations très précises qui, à certaines reprises, demandent une direction différente de celle souhaitée par le pilote.

Si le Finlandais n’était pas contre l’idée de s’appuyer sur des données fournies par un ordinateur, il préfère malgré tout se baser sur son ressenti avant tout.

"C’est ainsi qu’une équipe de pointe fonctionne," explique Bottas.

"Je pense que Lewis ressentait la même chose. Il préférait parfois décider de la direction à prendre mais les ingénieurs disaient : ’Non, l’ordinateur dit autre chose’. C’était parfois un peu comme un combat, mais c’est bien de pouvoir discuter de ces choses là."

"Ils possèdent des technologies et des outils de simulation très avancées qui donnaient souvent raison à l’ordinateur, mais ce n’était pas toujours le cas à 100%."

Désormais pilote chez Alfa Romeo F1, qui ne dispose pas encore des mêmes outils que son ancienne équipe, Bottas apprécie que ses retours soient davantage pris en compte.

"Les outils de simulation se développent bien à Hinwil mais, pour le moment, j’ai l’impression que le facteur humain a plus d’importance et c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup."

Alfa Romeo F1 Team - Sauber

Info Formule 1

Photos

Vidéos