Bottas : Je veux être la meilleure version de moi-même

Le pilote Alfa Romeo F1 débute un nouveau défi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 février 2022 - 15:10
Bottas : Je veux être la meilleure (...)

Valtteri Bottas se lance dans un nouveau défi cette saison, puisqu’il a rejoint Alfa Romeo F1 cet hiver. Après cinq années chez Mercedes, le Finlandais a trouvé une nouvelle motivation et de nouveaux objectifs avec une équipe qu’il apprécie déjà.

"C’est un défi pour moi, c’est un nouveau projet. Il faut un état d’esprit pour cela, être prêt. A ce stade de ma carrière, j’ai de l’expérience et je donnerai tout ce que j’ai" a déclaré Bottas. "J’ai apprécié travailler avec l’équipe. Ca a bien débuté et pour moi, c’est excitant de voir ce que le futur nous apportera."

"Ce qui est excitant, c’est que l’on a aucune idée de la hiérarchie, de notre niveau face aux autres équipes, qui gagnera, qui sera dans le top 10... on en a aucune idée et c’est palpitant. C’est aussi motivant, car on veut essayer d’être parmi les meilleurs."

"En tant qu’équipe, on veut faire des bons progrès par rapport aux années précédentes, mais aussi tout au long de l’année. Tout le monde devrait être plus proche, et l’on devrait avoir des vainqueurs différents. Ce sera plus amusant pour les fans mais aussi pour les pilotes et les équipes."

Après le départ de Kimi Räikkönen, il sera seul pour défendre les couleurs de la Finlande en Formule 1 cette saison : "Je serai le seul Finlandais en F1 en 2022. Cela fait longtemps qu’il n’y en a pas eu qu’un seul."

"Je ferai en sorte de faire briller les couleurs du drapeau et de signer de bons résultats pour le pays. J’ai beaucoup de soutien de la Finlande, c’est un pays d’amoureux d’automobile et du sport automobile, et j’espère pouvoir faire résonner notre hymne le plus vite possible."

"Vous n’arrêtez jamais d’apprendre"

Le vice-champion du monde 2020 est heureux de débuter une nouvelle aventure, car il pense pouvoir jouer un rôle au sein d’Alfa Romeo. Il abordera différemment ce nouveau défi.

"Je sens absolument que j’ai encore beaucoup de choses à faire pour m’améliorer, et beaucoup plus à donner au sport. En tant que pilote, je pense que vous n’arrêtez jamais d’apprendre. Donc, bien sûr, je suis toujours à la recherche de domaines dans lesquels je peux être meilleur."

"J’ai vraiment l’impression que maintenant, je peux être la meilleure version de moi-même au lieu d’essayer d’être quelque chose d’autre et de trop en faire. Mais au final, ce sera un effort d’équipe. Je ne me vois pas comme le seul leader de l’équipe, nous sommes dans le même bateau."

"En tant que pilote, je veux gagner des courses, mais nous devons aussi être réalistes quant à nos origines en tant qu’équipe. Les deux dernières années ont été difficiles pour Alfa Romeo, mais je suis là pour aider et je suis là pour travailler dur pour aider à faire des progrès."

"C’est la troisième équipe avec laquelle je cours, j’étais chez Williams puis Mercedes. Avec les premières équipes, surtout Mercedes, j’ai connu de bons résultats et même le succès, surtout ces cinq dernières années."

"J’ai été dans une équipe qui sait gagner, qui sait ce qu’il faut en matière de travail d’équipe et de machinerie. J’ai beaucoup appris sur l’esprit d’équipe, et si l’on a une grande motivation, ça peut vraiment aider."

Une "remise à zéro" de tous ses objectifs

Avec une équipe en reconstruction, un duo de pilotes entièrement nouveau et un règlement technique revu à 100%, il est difficile de fixer des objectifs. Evidemment, Bottas aimerait jouer la victoire et les podiums, mais il sait qu’il faut être réaliste.

"Je pense que pour la première année avec l’équipe, si nous pouvons terminer plus régulièrement dans les points que les années précédentes, ce serai déjà un accomplissement. Mais bien sûr, secrètement, je vise plus haut et je veux être parmi les meilleurs."

"Je vais donc continuer à tout donner et aussi essayer de guider l’équipe pour que l’on puisse avancer ensemble. Je pense que c’est ce qui nous permettra d’obtenir des résultats, et que ce sera très gratifiant."

"Donc, c’est sûr, j’ai besoin d’une petite remise à zéro de tous mes objectifs. Je ne vais très probablement pas me battre pour des victoires immédiatement, c’est assez réaliste de le dire."

Moins de turbulences et d’aspiration mais un DRS plus efficace

La grande curiosité de cette saison 2022 est évidemment le nouveau règlement, et les F1 totalement différentes qui en découlent. Bottas n’a pas beaucoup roulé à Barcelone à cause de divers problèmes mais il a déjà pu entrevoir la philosophie globale de la nouvelle Alfa Romeo.

"J’ai eu un premier feeling, il y a un bon potentiel et la voiture a des points forts dans certains virages. J’ai aussi directement noté des points sur lesquels travailler avec l’équilibre et le comportement de la monoplace."

"Mais il n’y a rien que nous ne devrions pas être capables de régler. C’est encore le tout début de la découverte de la voiture, j’ai eu un roulage limité avec deux composés pneumatiques, et il y a encore beaucoup à découvrir. Il y a du travail à faire, je ne le nie pas, mais je sens qu’il y a du potentiel dans cette voiture."

L’objectif de cette révolution technique est d’offrir un meilleur spectacle avec des monoplaces capables de se suivre de plus près. Bottas n’a pas encore pu se pencher sur cela mais il a moins connu de turbulences et a reçu des retours positifs d’autres pilotes.

"Je n’ai pas eu une grande expérience de cela, je n’ai pas suivi les autres de près. Mais avec les générations précédentes, on sentait les perturbations à quatre secondes d’une autre voiture, et j’ai l’impression que c’est mieux avec ces voitures."

"J’ai discuté avec les autres pilotes qui ont moins senti l’aspiration, mais le DRS est plus efficace cette année avec les gros ailerons, donc ça compensera peut-être le manque d’aspiration."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos