Formule 1

Bottas a ‘perdu le compte’ des options de réglages essayées par Mercedes F1 depuis Sakhir

Mercedes de retour en position de force ?

Recherche

Par Alexandre C.

15 avril 2021 - 19:04
Bottas a ‘perdu le compte’ des options de

En performance pure, Mercedes était nettement devancée en qualifications par Red Bull à Bahreïn (quatre dixièmes d’écart) et la W12 semblait réellement instable, notamment à l’arrière. En sera-t-il de même à Imola ? Peut-être pas.

D’abord, bien sûr, parce que le tracé change, et les conditions, en particulier le vent et les températures, aussi. Mais également parce que Mercedes a eu trois semaines pour travailler sur sa monoplace, pour la comprendre, pour essayer de nouveaux réglages.

Et visiblement Mercedes a passé en revue énormément de réglages possibles, à en croire Valtteri Bottas ce jeudi.

« Je suis allé entre les courses à Brackley, au simulateur, j’ai essayé de travailler sur les réglages, j’ai essayé de trouver des réponses, j’ai essayé de faire tout ce que je pouvais vraiment et de débloquer la performance. J’ai perdu le compte du nombre d’options de réglages que nous avons essayées dans le simulateur. »

« En venant ici, je pense que nous avons une bonne boîte à outils dans laquelle nous devons piocher. Mais c’est sûr que ce n’est pas comme il y a quelques années où vous pouviez rouler tout le temps et quelques jours d’affilée, et cetera. Dans le cadre des restrictions, dans le cadre de cette situation, nous essayons d’en tirer le meilleur parti. »

Le travail sur les réglages est primordial pour Mercedes et Valtteri Bottas, puisque le temps de développement sera de toute manière limité en cette année de transition.

« C’est la même chose pour l’équipe, nous sommes vraiment limités sur le temps de développement donc l’efficacité et la planification sont vraiment la clé. Cette année, je pense que le rythme de développement, si on le compare à celui de l’année dernière ou surtout à celui des deux ou trois dernières années, sera moins important. Moins de temps dans la soufflerie, moins de temps pour les moteurs sur le banc d’essai, tout. Les choses sont donc beaucoup plus basées sur des simulations. »

Même avec une monoplace performante, Valtteri Bottas ne se voit pas de toute manière dominer Red Bull et Max Verstappen.

« Je pense que dominer un Grand Prix cette année sera difficile vu le point de départ mais on ne sait jamais. Mais nous n’avons vu les voitures que sur un seul circuit et nous avons vu d’assez grands écarts de performance d’un circuit à l’autre. »

« On ne sait jamais, mais je ne vois pas quelqu’un dominer vraiment cette année. »

Il n’y a d’ailleurs pas que la performance pure qui fera la différence. Sur une saison de 23 courses, Valtteri Bottas insiste aussi sur la fiabilité. Intéressant, après les alertes moteurs rencontrées par Honda à Sakhir, avec leur toute nouvelle unité de puissance...

« Nous étions fiables à Sakhir, mais à long terme, lorsque les voitures vieillissent et que les moteurs vont avoir de plus en plus de courses, nous allons découvrir si nous avons des problèmes ou non. Cela peut être un bon atout à avoir. Nous avons la fiabilité, la régularité, le fait d’être toujours dans les points et de minimiser les abandons. Cela a toujours été une grande priorité chez Mercedes. »

« Cette année, ça le sera certainement aussi. Ce n’est pas seulement la performance, mais c’est aussi ça qui compte. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less