Formule 1

Binotto ne ‘désignera pas forcément’ de numéro 1 l’an prochain chez Ferrari

Après la saison réussie de Charles Leclerc, le statut de Sebastian Vettel en question

Recherche

Par A. Combralier

14 décembre 2019 - 13:49
Binotto ne ‘désignera pas forcément’ (...)

En deuxième moitié de saison tout particulièrement, Mattia Binotto a eu fort à faire chez Ferrari : il a fallu gérer l’ego et les querelles entre ses deux pilotes, Charles Leclerc et Sebastian Vettel.

Pourtant en début d’année, il n’était pas question que le Monégasque remette en question le statut de numéro 1 de Sebastian Vettel, que Mattia Binotto avait affiché dès Melbourne. Au micro de Canal +, l’Italien s’est expliqué sur cette approche du début d’année.

« C’était sa première saison chez Ferrari, sa deuxième en F1. En étant si jeune que ça, il faut commencer à s’adapter, comprendre quelle est la pression qui arrive quand on s’habille en rouge. Pour lui, c’était surtout une question d’apprendre cette année. »

Puis au fur et à mesure de la saison, les tensions ont commencé à naître entre les deux pilotes. A Monza par exemple, Sebastian Vettel a accusé Charles Leclerc de ne lui pas avoir rendu l’aspiration en Q3… Mattia Binotto l’avait pardonné après la course. Mais l’Italien prévient son jeune pilote…

« Il est entêté, je crois que c’est une qualité. Certaines fois, il faut garder patience, il faut savoir donner pour obtenir. »

Le sommet des tensions fut bien sûr le Grand Prix du Brésil, avec l’accrochage entre les deux Ferrari, une première pour l’équipe…

« C’est bien que ça ce soit arrivé cette année, ça nous aidera pour l’an prochain » relativise une nouvelle fois Mattia Binotto.

« Cela nous a permis d’en parler, d’essayer de comprendre pourquoi ce genre de choses arrive. »

Maintenant que Charles Leclerc a battu Sebastian Vettel au classement pilotes pour sa première année, sera-t-il le numéro 1 l’an prochain chez Ferrari, soit dans la même position que l’Allemand l’an dernier en début d’année ? Ou bien Ferrari va-t-elle revoir sa politique ? Mattia Binotto se dit ouvert en effet pour repenser sa stratégie…

« On aura tout l’hiver pour y réfléchir et y penser. Mais certainement, l’an prochain, on commencera dans une situation différente. Je ne crois pas qu’on désignera un numéro 1, pas forcément. Mais Charles aura toutes ses chances pour essayer d’atteindre son ambition. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less