Formule 1

Avec son mental d’acier, Leclerc est prêt pour jouer le titre en F1 selon Clear

Il compare Charles à d’autres pilotes

Recherche

Par Alexandre C.

15 août 2021 - 10:35
Avec son mental d’acier, Leclerc est (...)

Ancien ingénieur de piste de Michael Schumacher et de Jacques Villeneuve, le très réputé Jock Clear travaille aujourd’hui (sur demande expresse de Ferrari) du côté de Haas, afin de parfaire la montée en puissance de Mick Schumacher.

Le Britannique avait, il y a deux ans, était l’un des grands partisans de la promotion directe de Charles Leclerc chez Ferrari, après une saison seulement passée chez Sauber. Il avait ainsi « coaché » le jeune Monégasque alors fraîchement arrivé à Maranello.

Au vu de sa carrière, Clear peut certainement dresser des comparaisons entre les époques.

Alors, comment comparer Charles Leclerc à ses illustres prédécesseurs ? Qu’est-ce qui est impressionnant chez Charles ? Comme il l’a confié au podcast "Beyond the Grid", Clear a sa réponse : le mental.

« Si vous dites "voici les pilotes avec lesquels j’ai travaillé, mettez le doigt sur l’élément qui ressort vraiment", c’est la force mentale, certainement avec Charles. »

« Il est étonnamment fort mentalement depuis le premier jour.

« Il est facile d’oublier tout cela, simplement avec ce qu’il a fait au cours des deux ou trois dernières années. Mais venir chez Ferrari en tant que pilote officiel de Ferrari à cet âge, ça doit être intimidant, n’est-ce pas ? C’est intimidant pour Sebastian Vettel quand il arrive ici avec quatre championnats du monde. »

« Il y a des moments où il n’a pas été le pilote le plus rapide, il y a des moments où il a eu des difficultés, il a eu des courses où il a usé ses pneus deux fois plus vite que son coéquipier, donc ce n’est pas seulement qu’il est rapide. »

Cette force mentale de Charles Leclerc se traduit, selon Clear, en particulier par des excellentes performances le samedi.

« Il est super rapide et nous avons vu à quel point il est bon en qualifications. Je pense que les qualifications sont un bon exemple de force mentale parce qu’en fait les qualifications sont là où vous devez être performant. »

« C’est un peu comme tirer le penalty à la fin de l’Euro, c’est une pression. Vous devez être à la hauteur maintenant, il n’y a pas de "ce n’était pas génial mais le prochain sera bien". »

« Et quant à toutes les conversations en coulisses et les pressions qu’il a subies... je suis vraiment, vraiment impressionné par le peu d’impact que tout cela a sur lui le dimanche après-midi. »

Toutefois il est plus facile, évidemment, de résister à la pression quand Ferrari ne lutte en réalité que pour la 3e place au classement des constructeurs. Et si Charles Leclerc devait lutter face à Lewis Hamilton et Max Verstappen pour le titre mondial, par exemple l’an prochain ? Clear le voit-il déjà prêt pour un potentiel statut de champion du monde ?

« Ma première réaction est "Mon Dieu, oui, il est absolument prêt". »

« Vous devez trouver un équilibre entre cela et le fait que rien ne peut remplacer le fait d’être dans cette position. C’est un niveau de pression différent. »

« Mais tout ce que je peux dire, c’est qu’il a géré et fait face à tous les autres niveaux de pression jusqu’à présent. Et oui, il a fait des erreurs, mais tous les pilotes font des erreurs. »

Et Clear de dresser une comparaison entre Charles Leclerc chez Ferrari et Max Verstappen chez Red Bull…

« Nous savons très bien que Max a fait beaucoup d’erreurs au début de sa carrière, mais personne ne me dit que Max n’est pas prêt à gagner un championnat. Jusqu’à présent, il a relevé tous les défis, il a été à la hauteur et il a été assez fort pour aller de l’avant après ces erreurs. »

« Si vous êtes mis dans une position où vous allez vous battre pour un championnat, ce sera contre Max, contre Lewis, ce sera difficile. Vous allez faire une erreur, vous allez perdre quelques points. Mais est-ce qu’il va faire face à ça ? Oui, il va absolument le faire. »

« Il ne va pas s’effondrer s’il perd des points en qualifications et doit partir de la 13e place ou autre. Il va juste avaler la déception et faire face et la course suivante, il reviendra et fera la pole. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less