Formule 1

Russell exige ‘la perfection’ de lui-même à chaque course de F1

Il a appris la patience avec Williams

Recherche

Par Alexandre C.

15 août 2021 - 11:26
Russell exige ‘la perfection’ de (...)

Tout le paddock de F1 attend toujours que Mercedes annonce son deuxième pilote l’an prochain, aux côtés de Lewis Hamilton : Valtteri Bottas ? George Russell ? Le jeune Britannique est le favori des dernières rumeurs, mais tant que rien n’est officialisé…

Le champion de F2 a, quoi qu’il en soit, tout fait pour contenter Toto Wolff et gagner sa place au soleil. En n’étant éliminé que dans une seule Q1 cette année (en Hongrie), et avec une Q3 fantastique par exemple à Silverstone (7e place), le pilote Williams a de nouveau impressionné cette année.

Comme il l’a confié, George Russell se fixe lui-même un objectif d’excellence à chaque reprise : être dur avec lui-même pour avoir de bons résultats, voici ce que serait la méthode Russell.

« C’est un travail d’équipe, mais je suppose que parfois, en tant que pilote, on attend de vous l’excellence semaine après semaine. »

« Et c’est le travail pour lequel je suis ici, et c’est assez étrange parce que j’attends la perfection de moi-même. Et quand vous sortez et faites un travail incroyablement bon, c’est ce que j’espère et j’attends de moi. »

« Ce n’est que lorsque vous ne faites pas du bon travail que vous reconnaissez que vous auriez dû faire mieux, mais après, lorsque vous prenez un peu de recul, vous reconnaissez qu’en fait, dans l’ensemble, c’était un très bon effort et vous devez en tirer une certaine satisfaction. »

Il faut dire qu’avec Williams depuis trois ans, dans la pire équipe du plateau, George Russell n’a pas eu la vie facile : il avait commencé sa carrière en F1 avec des essais hivernaux manqués par son équipe !

L’apprentissage du haut niveau a été rude, et le petit George Russell ne l’imaginait sans doute pas quelques années auparavant...

« Vous savez, en tant que pilote, vous croyez toujours en vous. Et quand j’étais beaucoup plus jeune, je pensais que ça allait être facile, je croyais que je pouvais voler jusqu’à la lune si je le voulais et conquérir n’importe quoi, comme la plupart des enfants y croient. »

« Et je pense que ce n’est qu’en grandissant que j’ai compris à quel point c’était difficile. »

Alors comment ne pas être totalement démotivé face à l’adversité ?

« En reconnaissant cela si tôt [que ce serait difficile], cela m’a vraiment aidé à canaliser mon énergie pour obtenir plus de moi-même et je pense que c’est juste génial que les gens reconnaissent le dur travail et ce que nous [Williams] avons accompli sur la piste parce que je ne pense pas que cela arrive souvent. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less