Analyse des rythmes de course et qualifications : Alpine 3e force, avantage Red Bull F1 ?

Williams nettement décrochée

Recherche

Par Alexandre C.

18 juin 2022 - 17:17
Analyse des rythmes de course et (...)

En se basant sur les données des essais libres, la FOM a calculé les rythmes potentiels sur un tour et en longs relais des équipes à Montréal.

Les conclusions doivent être prises avec prudence, surtout avec des EL2 finalement moins représentatifs que les EL1 compte tenu des horaires du week-end ; mais elles esquissent une idée de la hiérarchie en place.

Le rythme en qualifications

Selon la FOM, Red Bull et Ferrari seraient ainsi à égalité sur un tour. Une donnée à relativiser là encore puisque rappelons que Charles Leclerc écopera d’une lourde pénalité sur la grille.

Ferrari aurait l’avantage dans les virages lents et à moyenne vitesse… mais serait devancée de deux dixièmes au total dans les virages à haute vitesse et dans les lignes droites, qui comptent plus à Montréal.

La troisième force ne serait plus Mercedes ce week-end, mais Alpine. L’équipe française aurait 66 centièmes de retard sur Ferrari et Red Bull, et un petit dixième d’avance sur McLaren et Mercedes. Des écarts faibles.

Suivrait, en 6e place, Alfa Romeo, alors que l’on trouverait un dixième plus loin Aston Martin F1 et AlphaTauri presque à égalité. Haas serait nettement décrochée, à presque une demi-seconde d’AlphaTauri, tandis que Williams serait encore un peu plus loin d’un dixième.

Le rythme de course

Quid ensuite du rythme de course ?

Cette fois, il n’y aurait pas une stricte égalité en tête mais un léger avantage de Red Bull sur Ferrari, à hauteur d’un dixième. Autre mauvaise nouvelle pour la Scuderia…

Alpine confirmerait son statut de 3e force, à 4 dixièmes de Red Bull… et un dixième encore devant Mercedes et McLaren, elles presque à égalité.

Deux dixièmes derrière McLaren, on trouverait AlphaTauri et Alfa Romeo.

Haas aurait un rythme de course plus compétitif que sur un tour, et devancerait cette fois Aston Martin F1 dans la hiérarchie (Haas serait un dixième derrière Alfa Romeo et un dixième devant Aston Martin F1).

Enfin Williams serait de nouveau bonne dernière, avec un lourd retard de 3 dixièmes par tour sur Aston Martin F1, et d’1,36 seconde sur Red Bull…

Autant de données à prendre avec prudence donc, car elles pourraient être remises en question par la météo, les stratégies, les arrêts aux stands, les positions de piste, etc. Aussi parce que les équipes n’ont que peu roulé en durs hier.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos