Alpine F1 surprend en ce début de Grand Prix du Canada

Alonso dans le top 5, Ocon dans le top 10 à Montréal

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 juin 2022 - 02:26
Alpine F1 surprend en ce début de (...)

Alpine F1 Team a entamé sa préparation pour le Grand Prix du Canada par une journée positive. Fernando Alonso et Esteban Ocon se sont tous deux hissés dans le top 10 sur la feuille des temps, sur l’impressionnant Circuit Gilles Villeneuve de Montréal.

Pour la première venue de la Formule 1 à Montréal en trois ans, et alors que Fernando et Esteban retrouvaient un Circuit Gilles Villeneuve qu’ils n’avaient plus arpenté depuis 2018, l’équipe a réussi à mettre les voitures et les pilotes au diapason sur cette piste unique et semi-permanente implantée sur une île artificielle.

Fernando a bénéficié d’une bonne séance lors des Essais Libres 1, terminant à la troisième place grâce à un tour solide bouclé en pneus Pirelli Medium (C4).

Durant cette première session, Esteban a été gêné par un débris coincé dans son écope de frein avant-droite, ce qui a entraîné une surchauffe du frein concerné. Le débris délogé et les pièces réparées, Esteban a pu reprendre la piste.

Alpine F1 joue placée à Montréal

Durant la deuxième séance, les deux pilotes ont débuté avec des pneus Tendres (C5), et leurs meilleurs tours leur ont permis de s’inviter dans le top 10 : Fernando à la cinquième place et Esteban à la dixième.

Avec un œil sur la météo et la pluie qui menace - ce qui devrait être le cas tout au long du week-end à Montréal - les deux côtés du garage ont roulé avec une quantité importante de carburant avec des pneus neufs Durs (C3).

"C’est un autre vendredi prolifique pour nous" se félicite Alonso. "La voiture semble assez performante sur cette piste difficile. Nous n’avons pas couru au Canada depuis un certain temps et c’est un peu différent des années précédentes."

"Les passages sur les vibreurs procurent une sensation très différente avec ces voitures générant beaucoup d’effet de sol. Dans l’ensemble, ce fut une bonne expérience. Les prévisions météorologiques semblent mitigées pour la suite, donc nous avons essayé d’emmagasiner autant de données que possible en vue de la course."

Ocon a réussi ses retrouvailles avec le Canada

Esteban Ocon termine lui aussi dans le top 10 durant cette première journée, et le Français est heureux de son retour à Montréal, et de sa rapide compréhension de la piste : "Ça fait du bien d’être de retour à Montréal et de piloter ici après quatre ans d’absence, en ce qui me concerne."

"Le but était de reprendre contact avec la piste et de la comprendre. Il est important de régler la voiture et de l’optimiser au mieux pour un tracé comme celui-ci et je pense que nous avons bien tiré profit des deux séances."

"Nous avons été un peu malchanceux au début des EL1 avec ce sac plastique qui est venu se loger dans mon frein avant droit, ce qui nous a fait perdre du temps. Mais ce fut cependant une journée productive. Nous avons évité la pluie pour quelques minutes seulement."

"Mais il semblerait qu’il puisse pleuvoir demain, ce qui pourrait entraîner un chamboulement de la hiérarchie et rendre les choses intéressantes. De ce qu’il m’a été donné de voir, nous avons une voiture compétitive, alors j’espère que nous pourrons tirer le meilleur des opportunités qui se présenteront à nous."

Alpine F1 surveille la pluie

Pour Pat Fry, Directeur Technique, "ce fut un vendredi relativement prolifique pour l’équipe aujourd’hui, et ce lors des deux séances d’essai."

"La piste, comme prévu, offrait peu d’adhérence au début, mais une fois que de la gomme s’y est déposée, cela s’est beaucoup amélioré et nous avons pu passer en revue nos programmes. Malheureusement, Esteban a attrapé quelques débris sur la piste pendant la séance, ce qui a entraîné une surchauffe de son frein avant-droit. Nous avons été en mesure de nettoyer la pièce pour qu’il puisse reprendre la piste avant d’intervenir à nouveau entre les deux sessions. Fernando a bénéficié d’un après-midi plus calme. Il s’est montré d’entrée globalement satisfait de ses réglages de base, ce qui s’est ressenti sur la feuille des temps. Esteban, après ses malheurs en EL1, a été capable de monter en puissance au fil de la journée. Nos longs relais ont semblé assez satisfaisants, les deux pilotes utilisant des pneus Durs en fin de deuxième séance. Nous allons surveiller de près la météo car la pluie est attendue tout au long du week-end, ici à Montréal, et nous pourrions bien assister à une séance de qualification sur piste humide."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos