Formule 1

Alfa Romeo ne s’attendait pas à une double élimination en Q1

Les faibles écarts ont coûté cher

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 novembre 2019 - 08:51
Alfa Romeo ne s’attendait pas à une (...)

Les séances d’essais libres s’étaient assez bien passées pour Alfa Romeo, de manière à ce que l’équipe soit en confiance pour aller chercher de bonnes places en qualifications. Kimi Räikkönen a finalement terminé 17e après une faute.

"C’est décevant d’être éliminé en Q1 après une belle séance matinale" admet Räikkönen. "J’ai fait une erreur au freinage dans le virage 12, j’ai bloqué une roue et ça m’a coûté trois dixièmes au moins, ce qui m’aurait placé quatre ou cinq positions au-dessus, et en Q2."

"C’était globalement terminé après ça, sans l’erreur je serais facilement passé. Nous aurons beaucoup de travail pour revenir mais nous allons faire de notre mieux."

Antonio Giovinazzi a battu Räikkönen en qualifications, mais il n’a terminé qu’une place au-dessus, ce qui a été suffisant pour être éliminé : "Nous attendions mieux, surtout après les EL3 où nous semblions plutôt bons."

"Mais j’ai manqué la Q2 pour une place, pour un petit écart, moins d’un dixième. Vu notre place de départ, la course sera difficile. Nous aurons besoin de comprendre comment maximiser notre rythme de course, croire en nous et voir où ça nous mène."

Le directeur de l’équipe, Fred Vasseur, admet quant à lui que les très faibles écarts ont coûté cher à Alfa Romeo : "Nous avions beaucoup progressé en EL3 et nous étions assez confiants avant les qualifications, mais ça a tourné court. C’est décevant de perdre les deux voitures en Q1, les écarts étaient si faiblles qu’un dixième ici ou là nous aurait amené en Q2."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less