Formule 1

Une perte de puissance pour Ferrari après la directive de la FIA ?

Certains l’envisagent après les qualifications

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 novembre 2019 - 09:34
Une perte de puissance pour Ferrari (...)

Ferrari a semblé intouchable sur un tour depuis la pause estivale, avec un avantage énorme en puissance, et donc en vitesse de pointe. La légalité du moteur italien a de nouveau été mise en cause, si bien que Red Bull a demandé une clarification concernant le débitmètre et son utilisation.

"Nous voulions juste que ça soit clarifié" assure Helmut Marko. "L’avantage de Ferrari est simplement trop flagrant. La demande a été faite il y a déjà quelques temps, mais parce que nous n’avons pas eu de réponse de la FIA, nous l’avons intensifiée."

La FIA a finalement répondu en disant que c’était ’totalement’ interdit de contourner le débitmètre pour injecter de l’essence dans le moteur, et Lewis Hamilton a remarqué que les Ferrari ont perdu en puissance à Austin. Néanmoins, il ne fait pas le lien avec la déclaration de la FIA, d’autant que le circuit américain demande une voiture équilibrée, avec plus d’appui.

"Ce qui est sorti de cette semaine a été intéressant à voir," a déclaré Hamilton. "Bien sûr, je pense qu’ils ont perdu un peu de puissance. Je suis intéressé de voir comment ça continuera, et comment ça se reflétera sur la course."

Néanmoins, rien n’assure selon lui que Ferrari n’aura pas l’avantage : "Ils sont plus rapides que nous en ligne droite. On espère que notre voiture sera solide tout au long de la course. Les longs relais étaient bons en essais vendredi, un peu plus difficile samedi."

Pour Toto Wolff, le directeur de Mercedes, la première défaite de Ferrari en qualifications depuis la pause estivale n’est pas liée à cette directive de la FIA : "Les trois équipes de pointe étaient certainement plus proches en termes de performance en ligne droite."

"Mais je ne dirais pas que c’est lié à un événement spécifique. C’est juste un fait, nous avons signé notre première pole position depuis juillet, depuis Hockenheim, et nous sommes dans le bon groupe."

"C’est très bien que la FIA ait publié une directive technique clarifiant la situation avec des mots très clairs. Mais c’est un processus qui est normal, qui s’est déjà produit avant et qui fait partie du rôle de la fédération."

De son côté, Marko a vu une vraie régression pour Ferrari en ligne droite entre vendredi et samedi : "Notre déficit sur la longue ligne droite est de trois ou quatre dixièmes. Vendredi, on perdait le double de ce chiffre."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less