Formule 1

Alfa Romeo ne peut que déplorer une belle occasion manquée

Aucun point sur un circuit qui lui convenait

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er septembre 2019 - 19:59
Alfa Romeo ne peut que déplorer une (...)

Alfa Romeo a expliqué que la tragédie qui a touché le monde de la F1 et de la F2 ce week-end laissait l’aspect sportif du week-end au second plan, mais il y a peu de doutes sur la frustration que peut nourrir l’équipe en quittant la Belgique.

"Piloter aujourd’hui n’était pas facile, compte tenu des circonstances tragiques d’hier" a déclaré Fred Vasseur en référence à l’accident dans lequel Anthoine Hubert a perdu la vie. "Anthoine était un de mes pilotes en F3 (chez ART, ndr) et la minute de silence observée pour lui était très émouvante."

Vasseur a également envoyé ses vœux de rétablissement à Juan Manuel Correa, impliqué dans l’accident et hospitalisé avec des fractures aux jambes et à une vertèbre, avant de revenir sur l’aspect sportif du week-end.

"Un après-midi à oublier" a déclaré Vasseur, après l’accrochage qu’a subi Kimi Räikkönen au départ, et l’accident d’Antonio Giovinazzi, alors dans les points, dans le dernier tour.

"La course de Kimi était terminée après quelques centaines de mètres puisqu’il a été heurté par un Max Verstappen très optimiste, et Antonio a manqué de bons points avec un accident dans le dernier tour."

Räikkönen confirme les dégâts et les conséquences malheureuses de l’incident du premier tour : "Malheureusement, ma course était déjà terminée au virage 1. J’ai dû ralentir car [Valtteri] Bottas était à l’extérieur, et subitement j’ai été percuté et je me suis retrouvé sur deux roues."

"Après cela, il était quasiment inutile de rester en piste car il y avait trop de dégâts sur le fond plat, mais on ne sait jamais ce qui va se passer, donc nous avons fait toute la distance. C’est vraiment dommage car on avait une voiture très forte."

La bourde commise par Giovinazzi dans le dernier tour, qui a écrasé sa C38 dans les barrières du circuit à sept virages de l’arrivée alors qu’il pouvait terminer huitième, pourrait lui coûter cher, à un moment où il doit encore gagner sa place pour 2020.

"La voiture a été forte toute la journée et c’est encore plus décevant de ne pas terminer avec un accident dans le dernier tour. Notre stratégie était bonne et nous aurions été dans les points, j’en suis désolé pour tout le monde dans l’équipe, mais je présume que c’est la course."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less