Formule 1

Abiteboul promet des progrès d’une ampleur inédite pour le V6 Renault

Sur le plan du châssis, Enstone aura plus de temps

Recherche

Par A. Combralier

12 février 2019 - 18:14
Abiteboul promet des progrès d'une (...)

Cyril Abiteboul a hâte de voir si Renault aura réussi à réduire nettement l’écart sur les écuries de pointe cette saison. Beaucoup d’investissements ont été consentis à Enstone, comme à Viry, pour y parvenir…

Renault, qui a fini 4e l’an dernier au classement des constructeurs, doit-elle dès lors viser le top 3 ?

« Depuis trois ans, il est clair que notre progression a été sympathique et solide, et je ne veux pas que ça s’arrête. A un certain degré je n’aime pas ce que je vais répondre, mais j’aimerais dire que le plus important, c’est que nous ne nous arrêtions pas… Nous ne devons pas casser cet élan, nous ne voulons que cette dynamique ne soit brisée par rien du tout. »

« Donc pour continuer à progresser, nous avons besoin d’un certain nombre de ‘success stories’. »

« L’an dernier, le progrès au classement était, en général, une success story, et je pense qu’il est juste de dire que progresser davantage au classement prendra un peu plus de temps. C’est très clair. Nous sommes assez humbles et professionnels pour le savoir. »

« Mais je pense qu’il est important d’avoir quelques aperçus, quelques preuves, de la justesse de notre ambition. J’aimerais en particulier que ça vienne du côté moteur, car nous avons connu un hiver très, très solide sur ce plan. Donc ce sera, normalement, une bonne saison. »

« Du côté du châssis, à Enstone, nous avons les structures en place, mais cela prend un peu plus de temps avant que ces structures puissent produire une voiture capable de gagner des courses. »

Cyril Abiteboul semble particulièrement optimiste sur les performances du futur V6…

« Je ne vais donner aucun chiffre mais c’est significatif. Ce sont les plus gros progrès que nous ayons faits, je pense, depuis le début de l’ère V6. Mais ensuite, il s’agit de voir à quel point nous serons rapides par rapport aux autres et cela, je ne le sais pas. »

« Pas mal de choses sont nouvelles. Nous avons juste poussé plus loin le concept introduit et testé avec succès par Red Bull, la fameuse spécification C que nous avions choisi, chez Renault, de ne pas utiliser. »

Renault a donc fait évoluer en profondeur sa monoplace… quitte à subir un calendrier très serré.

« Nos gars n’ont jamais été aussi en retard ! Pour le début des essais à Barcelone, lundi, nous devrons être bons ; mais nous avons une journée de tournage promotionnel privée samedi, et là il est possible que nous ayons à l’annuler… »

Les ambitions de Renault ont été affichées avec la signature d’un pilote de pointe, Daniel Ricciardo. Qu’est-ce que Cyril Abiteboul attend de sa nouvelle recrue ?

« Ce fut un immense boost, une immense source de motivation supplémentaire. Ce pourrait être aussi une étincelle, puisque je pense que nous avons mis beaucoup d’ingrédients en place – les gens, les ressources, les investissements – mais à un moment donné, vous avez besoin d’une étincelle pour mettre le feu à tout cela, et j’espère que ça viendra de Daniel. »

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less