Formule 1

Renault F1 a flirté avec ’la ligne rouge’ pour le développement de sa RS19

Et elle a même été franchie

Recherche

Par Olivier Ferret

12 février 2019 - 18:49
Renault F1 a flirté avec 'la ligne (...)

Comme nous vous le rapportions il y a quelques minutes, Renault F1 pourrait être contrainte d’annuler le shakedown de sa RS19, présentée aujourd’hui à Enstone.

Ce roulage de 100 kilomètres était prévu pour ce samedi, avant le début des essais officiels lundi à Barcelone.

"Nos gars n’ont jamais été aussi en retard ! Pour le début des essais à Barcelone, lundi, nous devrons être bons ; mais nous avons une journée de tournage promotionnel privée samedi, et là il est possible que nous ayons à l’annuler…," expliquait Cyril Abiteboul à l’usine.

Le patron français tient toutefois à signaler que c’est à cause du choix fait pour le développement de la RS19 que le département "production" est en retard.

"C’est vrai que nous avons un peu critiqué le changement de règlement tardif et nous ne sommes pas la seule équipe, je crois, à en avoir souffert. Mais cela vient aussi de nos choix. Nous produisons plus de choses en interne maintenant. Vous ne pouvez pas négocier de délais trop courts avec des fournisseurs mais avec vos propres ressources, vous poussez toujours plus loin."

"Vous pensez que ça va passer mais nous en payons le prix. Nous avons choisi de développer le plus possible la voiture en soufflerie. Plus vous le faites, plus vous êtes performant. Mais cela réduit ensuite le temps pour la production des pièces."

"Nous avons toujours besoin de flirter avec cette ligne rouge. Et nous l’avons fait. Un peu trop parfois puisque nous l’avons dépassé au point de, peut-être, compromettre le shakedown. Je suis de tout coeur avec les gars qui continuent jour et nuit à produire les pièces à temps pour les essais."

Abiteboul en a tiré les leçons pour 2020.

"Je pense que nous aurons une approche un peu plus conservatrice parce qu’il n’y a pas que la performance en jeu, il y a aussi la fiabilité. Il ne faut pas arriver à votre premier test et réaliser que quelque chose ne fonctionne pas. C’est un compromis et nous avons été un cran trop loin cette année. Nous changerons d’approche pour la saison prochaine."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less