A Melbourne, Haas franchira le cap des 125 départs en Formule 1

Que de chemin parcouru depuis Melbourne 2016

Recherche

Par Paul Gombeaud

4 avril 2022 - 14:28
A Melbourne, Haas franchira le cap (...)

Cette semaine, la Formule 1 va retrouver l’Australie pour y disputer un Grand Prix pour la première fois depuis 2019, les deux dernières éditions ayant été annulées en raison de la pandémie mondiale de COVID-19.

En 2020 justement, l’épreuve avait été annulée juste avant les essais libres 1, laissant planer un énorme doute sur le futur de la discipline qui allait finalement se remettre sur pied quelques mois plus tard et parvenir à organiser une saison condensée.

Selon Günther Steiner, le dirigeant de Haas F1, le sport s’est parfaitement adapté aux conditions auxquelles il faisait face à ce moment-là et en même sorti grandi grâce à un bon travail collectif.

"C’est incroyable de voir à quel point la FOM et les équipes ont bien travaillé en 2020 suite au début de la pandémie. Nous étions de retour sur les circuits quatre ou cinq mois après en essayant de faire de notre mieux, nous avons mis en place un bon calendrier et avons continué."

"Ca aurait pu avoir un énorme impact mais la Formule 1 a su faire de ce challenge une opportunité. C’est l’endroit où il faut être en ce moment, avec tous ces fans et une telle exposition, je pense donc que tout le monde a fait du très bon travail durant cette période compliquée étant donné l’endroit où nous sommes aujourd’hui."

Pour l’écurie américaine, ce Grand Prix d’Australie 2022 marquera son 125e départ en Formule 1, le premier ayant lui-même eu lieu à Melbourne en 2016 où Romain Grosjean avait réussi l’exploit de terminer sixième.

Et si le parcours de Haas F1 dans la catégorie reine du sport automobile n’a dans l’ensemble rien eu d’un long fleuve tranquille, Steiner se remémore tout de même d’excellents souvenirs de ces six premières saisons.

"Ce furent des montagnes russes et nous avons connu beaucoup de bas durant ces six années mais aussi de beaux moments. Je dirais que 50% des gens qui étaient présents lors de cette première course sont encore là aujourd’hui, ce que je vois comme un accomplissement."

"Que de chemin parcouru, nous avons fait face à des obstacles mais dans l’ensemble, ça a été fantastique. Le moment le plus mémorable pour nous est d’avoir terminé sixième de notre première course. Je retiens également la cinquième place du championnat des constructeurs de 2018 et j’espère reproduire un tel résultat très bientôt."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos