Formule 1

Ferrari : Vettel ne veut pas tout remettre en question

Une course à oublier pour la Scuderia

Recherche

Par A. Combralier

11 juillet 2016 - 16:40
Ferrari : Vettel ne veut pas tout (...)

Ferrari n’a guère brillé hier à Silverstone. La Scuderia est apparue incapable de suivre le rythme des Mercedes ou même des Red Bull et n’a marqué que 12 points avec ses deux voitures. Red Bull menace désormais très sérieusement la 2e place de Ferrari au championnat constructeurs.

L’inquiétude ne gagne toutefois pas Sebastian Vettel, médiocre 9e de l’épreuve d’hier : « Nous voulons gagner. Je ne prête pas vraiment attention à ce qui se passe derrière nous, aussi longtemps qu’ils [Red Bull] sont derrière. La course fut sans doute un week-end solide pour eux et pas pour nous – mais c’est la seule course de l’année durant laquelle nous n’étions pas capables de lutter et de les battre en rythme de course. Je suis assez confiant. Les choses seront différentes dans deux semaines, mais ce n’est pas une excuse. »

Ferrari semble pourtant reculer dans la hiérarchie des équipes : « Dans l’ensemble, tout le monde s’améliore. Nous nous améliorons, les autres aussi, mais ce week-end, c’était un pas en arrière pour nous en termes de compétitivité, mais pas nécessairement un grand pas en avant pour les autres. C’était une mauvaise course pour nous… mais je ne pense pas que nous devons tout remettre en question. Nous connaissons notre voiture, et si vous regardez la performance [en qualifications], elle était plus conforme aux attentes, même si ce n’était pas le week-end le plus compétitif pour nous. »

Outre la performance, la fiabilité pose question chez la Scuderia. Le samedi notamment, Sebastian Vettel a subi une nouvelle défaillance de sa boîte de vitesses, qui l’a contraint, comme une semaine plus tôt en Autriche, à écoper d’une pénalité de cinq places sur la grille. « Il y a beaucoup de choses à apprendre de ce week-end. Nous avons endommagé deux boîtes de vitesses, une vendredi et une samedi sur ma voiture. (…) Il y a beaucoup de choses à comprendre. »

La prochaine course en Hongrie, sur le papier du moins, devrait néanmoins encore sourire à Red Bull. La monoplace autrichienne apprécie particulièrement les virages lents et serrés du tourniquet hongrois.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less